lundi 14 novembre 2005

Le coeur lourd

Avant d'aller à Roissy avec les enfants de Charlotte j'ai mise une lettre en plus dans mon blog jeunesse. J'ai relu. Le coeur lourd, serré, je me suis demandée "est-ce Micheline avait raison quand ce printemps elle m'a dit avec dédain que j'étais trop directive envers mon mari"? Que j'avais mérité ce qui m'arriva par la suite?

Dans cette dernière lettre, en répondant à la sienne, j'écris à mon mari de ne me chercher dans le park où nous allions, mais dans son coeur. Je lui conseille, puisqu'il paraissait déprimé, de chercher de beauté autour de lui, en toutes choses. Comme je le faisais moi, loin de lui et pleine d'amour - c'est seulement dans mon rêve que j'avais peur qu'on va se quereller aussitôt qu'on se retrouve.

Je ne sais pas. Je dois en tout cas m'habiller, me préparer maintenant. Regarder l'avenir, pas le passé. Cela arrive que se qu'on fait et dit avec les meilleurs intentions se retourne contre nous.

Et quand une amie à qui on se confie se retourne et prend partie oposé, cela fait très mal et très longtemps. Et non, ce n'est pas une vraie amie. On l'aurait seulement espéré l'être.

5 commentaires:

  1. Bonjour Julie, je découvre, grâce à une amie, il y a beaucoup à lire, je reviendrais.
    Marie

    RépondreSupprimer
  2. Julie, je ne veux pas polémiquer sur des accusations partielles et partiales qui me mettent en cause publiquement comme "dédain" "tu mérites ce qui t'arrives" on n'en finirait plus.
    je vais t'envoyer une lettre personnelle écrite depuis plus de 2 mois, que je n'ai pas envoyée pour les mêmes raisons.
    tu peux la mettre sur ton blog si tu veux à condition de ne pas la tronquer.
    Une amie véritable essaie de comprendre mais n'applaudit pas toujours à tout.

    RépondreSupprimer
  3. Un jeune hom de 18 annovembre 14, 2005

    Ce blog m'apparait fais par un jeune fille de 70 montre une énergie toujour d'actualité...
    je suis agréablement surpris par ce blog...

    RépondreSupprimer
  4. julie,je vois que tu as remplacé dans ta note, mon nom par une initiale ,ce qui rend mon commentaire précédent tout à fait ambigü , ce n'est pas honnête.

    RépondreSupprimer
  5. La voilà remise, ton nom. Je crois que cela suffit, comme polémique.

    RépondreSupprimer