lundi 25 mai 2015

MON ROI -conférence- (vf) Cannes 2015


Une Palme d'or pour Jacques Audiard, un prix d'interprétation pour Vincent Lindon et Emmanuelle Bercot... Le cinéma français honoré sur la Croisette.

En fait, Emmanuelle a dû partager son prix avec l'actrice de film Carol. Des goûts... j'ai vu des extraits de ce film-là est c'est si loin d'authentic que possible!

Je vais aller voir "mon roi" par contre ou la regarder en video dès que possible. 

Une année après

Frame for a flowerD'accord, vers l'âge 80 un jambe et des cassures ne se mettent bien comme à l'âge jeune, mais avec le temps...

Ma patience n'était pas la meilleure chaque jour, c'est aussi vraie.

En regardant en arrière, je me rends compte que pas à pas, petit à petit, je fais des progrès énormes.

Il y a une année, je me réjuissais de pouvoir éléver mon lit et prendre photo des tulipes en regardant d'une autre angle. Ensuite, grande joie! J'arrivais à m'assoir à côté du lit sur le fauteuil avec mes livres à ma porté derrière, un petit table devant moi avec l'ordinateur portable. Toute seule!

Cette année, j'ai réussi déjà deux fois de sortir et revenir (oui, revenir plus dur encore) sans baton, même pas sur mon dos. M'en donnant courage que je n'ai plus vraiment besoin. M'habituant à marcher normalement.

Et prenant de nouveau, entre deux sorties, photos des tulipes. Cette fois, j'étais debout et je n'ai pas dû éléver le lit, même lit encore qui me sert d'ailleurs très bien.

Et bienôt, de nouveau en voyage, je pars en deux semaines à Riga, ancienne ville, nouveaux gens.

jeudi 21 mai 2015

Tôt ce matin


Tôt le matin, les rayons de soleil penêtrent dans mon salon. Un rayon arrive sur les tulipes sur la table. Après un petit dej prise très tôt, avec mon iPhone, j'ai prise des images des tulipes illuminées ainsi, de toutes les angles. Puis avec un app de Adobe "Avary", j'ai ajouté des légères modifications et des cadres. Allez, découvrez, un a un - jusque vous en avez assez.

Tout ne s'était passé exactement comme je pensais.

Comme d'habitude.

J'ai envoyé peut être sept photos cadrées sur flickr et presque 50 autres ont été "auto" mises - comme je les ai mise "publique" sans bien réfléchir, toutes dans un album, je n'ai même plus le moyen de savoir lesquelles sont lesquelles. Ah, l'abondance dans la vie ce n'est pas toujours un cadeau.

mercredi 20 mai 2015

La plaisir de jouer

3 tulipàn
Voila trois de mes tulipes prise "en direct" par la camera photo comme "aquarelle" - j'ai prise une centaine des images ou presque déjà de mes tulipes reçu récemment, celle-ci est une de mes preferés.

L'angle prise, les couleurs et la texture. La lumière sur elles contribue aussi je crois. Jouer et experimenter avec des photos autant de joie que la faire avec des mots et récits.

mardi 19 mai 2015

Promades de Eleanna à Londres

Ma copines venant de Athens, est allée un peu partout et vu avec ses yeux nouvelles Londres.

une autre de mes préférés d'elle


et une troisième - toutes les trois avec des prédominantes couleur

J'aurais bien voulu être celle qui a réussi à les prendre (et me promener et voir), heureusement, elle m'a donnée la permission de les montrer ici.

samedi 9 mai 2015

Paix! Journal de Sidonie et souvenirs

9 May (ou 8 après d'autres) la victoire sur les nazis était très amèrement payé par tant!

Ici, la partie que ma grand-mère avait décrit dans son journal 'Sidonie'.

Oui, là où les troupes Américains, Anglais ou Français sont entrées, c'était relativement calme, mais les troups Soviétiques, on disait "Russes" alors, croyaient au droit sur les femmes. Nous avons échapées encore une fois, la dernière heure, passant très tôt le matin sur la glace de la fleuve Danube avant que maman doit aller "pêler des patates" au caserne russe, mais j'ai eu une voisine allemande de même âge que moi, et elle vivait avec sa mère et frère dans un village Allemande à l'époque. Elle m'a raconté qu'elle entend encore les hurlements d'une femme voisine qu'un gang entier des soldats russes ivres à violé, jusqu'elle est morte.

Et sa mère? "Elle n'a jamais rien dit et mon père, quand enfin on nous a réunnit, jamais demandé."

Tellement des morts de toutes les côtés!

Toastmasters Fun Friday-52Ai-je jamais dit ici que malgré que nous étions cachés sous des noms d'emprunts, mon père et mère on acceuillis et abrités un jeune français, soldat capturé et enfuis avec deux autres prisoniers de guerre français en prenant un petit canoe sur le Danube?

Maman était la seule parlant français, et un jour, je m'en souviens, quand des soldiers Nazis Hongrois sont entrés dans la maison, elle l'a vite mis devant les fournaux "c'est notre cuisinier". Heureusement, ils n'étaient pas interessés ce jour qui est là, cherchant seulement quelque chose à manger et sont vite repartis.

Le jour quand les russes arrivés il ont mis le Français a sapper la terre, mon père et allé à l'Ambassade Français et ils sont venus le prendre. Je n'ai jamais plus entendu de lui, mais je me souvenais des scènes et quand un jour, après un terrible tombé des obus, il est venu m'offrant une pomme, de la maison voisine où il s'était abrité. Tout ivre, ils ont bu pendant les obus de la cave croyant que c'était leur dernière heure. Une pomme, après trois mois dans la cave et sans sortir même dans le jardin, signifiait énorme pour moi, dix ans.

mercredi 6 mai 2015

Espoire, ne pas perdre l'espoire

Spring across my window
Je ne suis pas sortie depuis quelques jours, la nature est là devant ma fenêtre. Un jour de pluie, un matin des vents, une heure ou deux de soleil brillant dans les feuilles des arbres qui surplombent les garages et séparent notre cour de celui des voisins.

J'adore ce vert printemps, vert de l'espoire et de renouveau.

J'ai réussi à descendre des marches et remonter, oui, en me tenant des murs et de balustrade, mais sans utiliser une canne ou une béquille. Cela m'a donnée de l'espoire et m'a montrée que je peux quand je n'y pense pas et quand je n'ai pas le temps d'avoir peur.

Je pourrais marcher sans m'appuyer! Je marche depuis à la maison sans cane. Même la nuit. Peut-être vacilant un peu, mais ça marche. Heureusement, je n'ai pas pu encore essayer dehors, ils ont refait le betton devant ma porte et je n'ai pas sortie. Il faut du temps au beton se renforcer et à mes genoux aussi.