samedi 4 juillet 2015

Vivre, quand même

Moi aussi j'aimais courir une fois, maintenant, chaque pas compte pour moi aussi.

Mais à l'intérieur, je n'ai pas changé tant qu'on le croit en me regardant, en nous regardant. Même si les experiences m'ont fait plus attentive à certaines choses.  

Je me rappelle ce qu'arrive quand je tombe, ces jours-ci.

Toutefois, certains choses vont le risque des problèmes arrivant avec elles. Vivre avec trop de caution, c'est ne plus vivre.


lundi 15 juin 2015

Riga, adieu

Souvenirs de Riga et de mes jours là bas.

Lundi, arrivée tard a Riga. 
Mardi, visite de vielle ville - très belles maisons, dur marcher sur des pierres.
Mercredi, vielle ville puis marché centrale. 
Jeudi, conférence TEDxRiga - repos pour les pieds. 
Vendredi, rues de "nouvelle art et Corbustier" pas mal de marche avec une nouvelle copine 
Samedi, aller à la mer, kilometre pour y arriver du bus et revenir en train.
Dimanche, arrivée à Londres.

Je dois encore digérer le tout et cela va prendre pas mal de temps. Les maisons étaient intéressantes et j'ai prise pleine des images mais bien sûre, comme d'habitude, c'est l'inatendu qui reste en moi. Et même sur les images les plus frappantes. Le visage des deux vendeuses au marché pleine de sympatie et chaleur, ma copine de Toastmasters me montrant une porte painte cachée, l'écran installé devant la théatre que hélas personne presque ne regardait, une jeune femme avec pleines de ballons allant vers une célébration sur la rue approchant, s'arrêtant un instant pour la photo. 

Le vieux russe avec qui nous avons parlé seulement avec visage et gestes. Le canal et petit parc entre la circulation et le vieux Riga. La femme qui m'a dit avec délice "c'est un gateau au mangue, miam" à la patisserie, elle avait choisie deux pour déjeuner, nous avons pas parlé les mêmes langues non plus. Mais il ne faut pas savoir parler pour s'entendre. Le sable fin sur mes pieds après avoir enlevé mes chaussures.  Le petit table de madame WC sous les arbres, à côté de laquelle je me suis assise à l'ombre pour me reposer en revenant de la mer. Les deux dames qui j'ai demandé m'aider à monter dans le train (très hautes marches et plusieurs) qui m'ont attendu à l'arrivée pour m'aider de nouveau.

Oui, mes jambes sentent que je les aient utilisé plus que d'habitude. Mais j'ai pu. 

vendredi 12 juin 2015

Jeudi, conférence TEDxRiga

TEDxRiga 2014 outsideJeudi, je suis allée à la conférence TEDxRiga 2015, qui de déroulait pas loin de centre Riga.

Le présentateur parlait en "latvien" mais les discours ont eu lieu, de 9h du matin à 4 h d'après midi, en Anglais.

Très intéressants, très variés.

Et pouf, bien sûre, arrive un discours sur les écoles en langue du pays d'origine. Dur dur pour moi, sur la 1e ligne, je n'ai pu sortit qu'après.

Je suis allée dehors, où sur un énorme écran était projeté des discours de l'année avant. Très intéressants, aussi. J'ai appris pas mal de plus sur le pays et les Latviens, hier. Et j'ai admiré le très humaine Valdis Zatlers qui nous a parlé de comment un mort peut nous influencer dans notre vie, avec plusieurs récits personels de sa vie.

Terminant par disant "ne vous dites jamais, comme je me suis dit très brièvement, que vous avez tout fait dans la vie". Puis, "continuez à apprendre, continuez à découvrir, continuez à vivre."

"Jamais trop tard" comme je dis moi aussi.


Mercredi, au marché central de Riga

2 sellers I interacted withJe parle plusieurs langues - Hongrois, Roumaine, Français, Anglais.

Je viens de me rendre compte que je parle un 5e qu'on peut utiliser partout: langage corporelle.

Nous nous sommes bien entendues avec ces deux vendeuses sympa au marché centrale de Riga.

Elles m'ont souris avec tellement de chaleur!

Oui, les maisons sont intéressants, mais rien de tel pour moi qu'un sourire "je te comprends".

mercredi 10 juin 2015

Riga, belle ville!

Je suis arrivée a Riga, Littuania, une grande diverse belle ville.

Pas si facile, le voyage dans les aiéropots mais j'ai eu de l'aide, quand pas du personelle de l'aéroport, des gens voyagant.

Un hotel "loin" de centre ville, en fait, seulement dix station de bus, et les stations intéressants - j'irai découvrir ce qui s'y trouve aussi.

Hier, centre ville piéton. Un petit park et canal, des maisons collorées et des formes divers. Gens sympa.

Je suis très heureuse d'avoir décidée d'y venir pour une semaine. Bien sûre, plaine des photos, mais en plus de contact avec les gens, des goûts et couleurs, et marchant, même si lentement, partout où les rues étroits colorées voulaient que j'y ailles. L'avantage de la faire seule et pas avec un groupe ou guide.

Je n'ai pas "vue" encore les sites "les plus importants" mais j'ai vu tellement des lieux pleines de atmosphère et charme!

Riga est vraiment une ville à visiter! Et pas chère non plus.

mardi 2 juin 2015

Nostalgie

Des fois, j'ai l'impression que je n'ai rien fait de 60 à 70 ans, et même de 70 à 75! Mes images sont comme des pages de journaux - ou blog notes - pour moi.

Voilà, je viens de retrouver des photographies de cerises de jardin d'Argenteuil.

Les premiers deux images prises le 1 Juin, les autres toujours en Juin mais un peu plus tard. Que des bonnes souvenirs!

J'ai aussi retrouvé recemment, les livres rassemblés mais pas publiés, sur "comment écrire". Trois volumes et tant de travail dépensé! Pas pour rien. Au moins, déjà, j'ai appris et compris pas mal. En relisant, je comprends aujourd'hui davantage. Ceux que j'avais apprise pour ecrire des récits me sert maintenant de créer des récits a dire en public. En plus, bien sure j'ai publiée mes journaux dans le Retroblog, même si pas trop facile a lire. Je n'ai pas eu l'energie de publier les écrits sur l'écriture.

J'avais commencée pourtant. Mon énergie est limitée et mon temps passe plutôt de créer des recit et discours et les ameliorer, que d'écrire ou publier. Qui sait, un jour...

En tout cas, je me suis rendu compte que j'étais bien active déjà pendant les années d'avant. Même si leur fruit n'est pas devenu edible que plus tard, tout comme mes cerises d'antan.

Je voulais publier mes journaux, d'abord à travers un Editeur, puis à travers le Web.

dimanche 31 mai 2015

Aidons l'un l'autre, et la différence d'une année.

Sponsor the weakSimple image, un arbre soutenu pour laisser pousser.

Cela est devenue, un peut plus intéressant, comme je n'ai montré qu'une partie et puisque j'ai utilisé de nouveau "contour" par mon appareil Sony.

Notre copine Wilma a aussi un Sony est elle a prise des images magiques de la plage. J'espère que tu pourras nous laisser au moins un lien pour la voir.

J'ai regardé ce soir les images que j'avais prise il y a une année, ma jambes encore enveloppée - c'était la grande joie pour moi: mon petit fils est venu passer un jour entier ici est non seulement m'avait aidé beaucoup, mais il m'a poussée avec ma chaise roullante vers le salon.

Après plus d'un mois, la première fois que je sortais de ce que je commencais à ressentir comme un prison déjà, ma chambre et lit et j'ai prise le déjeuner dans le salon!

Voilà la photo que j'avais prise moi même just il y a une année.

2014 end May, my grand son helped meJe ne l'ai pas mise "public" que ce soir.

Je ne pouvais pas vraiment bouger ni me mettre debout même, mais j'étais déjà "dehors"!

C'était une excellent moment! Jour entier, même si je ne suis pas restée encore longtemps, fatiguée ensuite, retournée au lit.

Hier, j'ai participé centre Londres à une réunion d'une presque une journée et ce soir, j'ai conduit de la même salon, à travers mon ordinateur portable, une réunion avec des gens qui ont participé des différents coins du monde.

Manilla, Suede, Washington, etc! Nous avons racontés des histoires les un des autres sur nos villes et, plus tard de nous mêmes. Je me suis sentie entourée!

Je rêve et imagine que bientôt, même nos blogues nous permettrons de nous rencontrer, non seulement laissant un commentaire, mais "en direct".