dimanche 13 février 2005

J'ai paniqué

Ce matin a pourtant bien commencé, lisant un livre sur le web, réussisant mettre d'autres copains sur le mien pour lire ce qu'ils écrivent avec un click, même créant un photorécit sur mes dernières classes dans le studio de Terry (quelqu'un sait comment partager ça?), puis d'un coup..

l'orage, la pluie (transformé en neige pour quelques minutes) et, des goûtes commencent à tomber en plein milieu de mon salon du haut.

J'ai paniqué.

Il pleuvait dans cette petite pavillon il y a quelque temps, en 2001 quand je m'y suis installée, mais depuis, je me sentais en sécurité dans mon antre. Je crois, que plus que quelques goutes, que je ne savais pas combien arriveront encore, c'est cela qui m'a touché le plus. Tout cela a du réveiller des souvenirs qui paraissaient déjà fort éloignés.

Oui, je suis heureuse seule, oui, je fait plein des choses intéressants, oui, je suis heureuse à soixante dix ans et bien dans ma peau, oui oui oui, mais... quelquefois des fantomes sortent de placard où je les avais enfuis. Quelquefois, même faire des photos ou blogger est moins amusant. Quelqufois, je suis moins sûr de moi et ma vie.

Mais voilà, il est trois heures et demi de l'après-midi, le soleil et revenu, il n'y a que quelques gouttes qui ont tombé et j'ai même appellé mon fils lui disant que ce n'est pas la peine de venir "au secours". Je suis heureuse, d'avoir à qui raconter tout ceci. A qui ? Le raconter de tout façon, le mettre ailleurs que dans un cahier, comme d'habitude.

7 commentaires:

  1. alors Julie ?..Je viens de lire..plus de peur que de mal?mais comment savoir la cause de cette infiltration ?,il arrive qu'une pluie fouettante s'introduise par une cheminée ou sous une tuile déplacée ou fendue sans qu'il y ait de véritable suite dangereuse
    Au beau temps tu pourrais faire vérifier la toiture
    tu vois quelqu'un te lit sans pouvoir t'aider mais te dit: je comprends ta panique d'un instant , je pense aussi que ta force de caractère et un peu de repos vont te faire retrouver la sérénité .je le souhaite de tout mon coeur, tiens moi au courant..
    (il a plu très fort ici aussi)
    j'ai commencé les "fictions" c'est vraiment très bien ,on entre vraiment de l'autre côté du miroir!

    RépondreSupprimer
  2. Chere Julie,

    Mieux vaut partager ses petites et grosses peurs sur son blog plutot que dans un cahier.
    Quand on recoit un "echo" des autres, on se sent tout de suite soulagee.
    Je vous embrasse et espere sincerement que votre appart est sec, a present!

    RépondreSupprimer
  3. Merci, pour les encouragements, et oui, il n'a pas plu trop finalement, et oui, cela rechauffe le coeur que d'autres m'encouragent.

    probablement c'est pour cela que blogguer est addictive. Tu vois, Micheline, à quoi cela sert ?! tu me le demandais il n'y a pas si longtemps.

    RépondreSupprimer
  4. Non, on n'est pas seul sur les blogues... Dans ma chambre, en pleine nuit, le vent soufflait si fort qu'il y est entré de la neige!

    Une petite fissure dans l'isolation... J'ai bien sûr mis la photo dans mon blogue!

    RépondreSupprimer
  5. La toiture chez mes parents a l'ile Maurice est en beton (cyclone oblige) mais a chaque grosse pluie il faut mettre des recipients un peu partout. Toujours au meme endroit: Sur la table de la salle a manger, dans l'entree du couloir et a l'autre bout du couloir. Exactement la ou commence une nouvelle piece a chaque fois. C'est que cette maison ne s'est pas construite en une fois mais par petit bout sous plusieurs proprietaires.

    RépondreSupprimer
  6. La peur, quand on est seule, que quelque chose dérape, d'un peu plus grave que d'autre .... c'est quelque chose que j'ai souvent éprouvé, seule avec deux petits, à l acampagne, sans beaucoup d'amis, à l'époque.

    Seule, on doit faire face à tout.
    Quelque soit l'age .... mais plus on vieillit, plus cela devient difficiel ... j'en parlait à mon grand-père il n'y a pas si longtemps ... il a 87 ans, et vit seul, assure tout ou presque .... mais aprfois, la peur d'un chose impromptue ... le refond penser à d'autres choses, plus lointaines ... du temps ou il était deux.
    Alors, entre peur, et souvenirs ... pas facile !

    C'est vrai que c'est chouette, un blog .... pour aider les autres, mais aussi pour être écouter ... on se sent moins seule .... dommage qu'il n'y en ai pas eu .... il y a six ans ... j'aurais été moins seule ;-)
    Aujourd'hui, le blog est aussi important ... pour garder le contact avec les autres ... amis, lointains, amis proches, familles ... et tous les nouveaux amis que l'on se découvre ;-)

    Sophos

    RépondreSupprimer
  7. c'est alors que je me suis rendu compte des copains autour de moi, ayant reagi a ma panique et ma note! je ne suis plus seule!

    RépondreSupprimer