jeudi 26 février 2009

Deçue

Impro_0021Je suis allée hier prendre des photos (et un peu participer) à un groupe d'Improvisation tenu à presque l'autre bout de Londres. Une heure et demi pour y arriver.

J'étais déçu de ce que j'ai trouvé: très différent de ce que je me suis imaginé. Le style très burlesque, pas mon goût. Mais les participants sympa et ils se sont bien amusés.

En plus, mes images presque toutes râtées, la lumière n'étant pas assez pour l'appareil et bien sûr les participants tout le temps en mouvement. Pourtant, les mouvements étaient très intéressants, même si je n'ai pas aimé les bruits qu'ils faisaient et que j'apprécie nettement plus l'interprétation naturelle que celle exagérée.

Une des premières exercices, le machine de rythme, dont voilà une très courte vidéo.
video

Savez-vous qu'il est tenu par un français (je ne le savais pas jusque j'y suis arrivée), en plus, c'est le même groupe où ma collegue de Artist's way y allait depuis septembre.
Impro_0090
Autant que mes quelques vidéos courtes son "lisibles", les images qui paraissaient bien en petit ne valent rien hélas, non plus. C'est la vie...

Je ne suis pas sortie pour rien pourtant. En attendant le métro tout près de chez moi, je vois d'un coup un homme jouant avec son chien. Je souris, il pose pour moi.
Dog & owner (1)
Deux images dont je suis très contente finalement, surtout la deuxième: la voilà. Très bien pour le mois prochaine quand nous parlerons des animaux dans le groupe photo. Cette fois, c'est tenu de Japon. J'adore les possibilités internationales que la site Flickr, l'Internet en général offrent. Et les thèmes variées me poussant à aller au delà de mes habitudes. Quoique, j'ai trouvé déjà 60 photos des divers animaux prises depuis que je suis à Londres!

1 commentaire:

  1. l'essai valait le coup, même si ce n'était que pour savoir que cela ne te correspondait pas - le gars au chien : on a envie de parler avec lui - et j'aime bien (mais sans sympathie particulière la première photo)
    De toute façon toujours admirative de ta faculté d'"oser" et d'aller vers les autres (il n'y a que la dernière rencontre dont j'aurais été capable)
    Je viens suivre de temps en temps la vie de Londres vue de l'intérieur - mais ma machine souvent fatiguée me dissuade de commenter

    RépondreSupprimer