vendredi 16 mars 2007

Regarder ailleurs...

Je me promenais à Paris avec l'appareil en main, un couple passait devant une boutique. Clic. Je ne savais même pas bien ce que j'étais en train de prendre à l'instant. Ce qui m'arrive souvent.

Pourquoi ils regardent ailleurs si souvent?

Alors, l'image vous dit quelque chose?

A moi, il me rappelle trop des souvenirs. Des fois, je souriais seulement "il ne peut pas s'empêcher à regarder les autres"! Et il ne s'agissait alors des vitrines de sous vêtements qui les fascinaient aussi, pas seulement. Autrefois, j'étais vraiment heurtée. Je me sentais diminuée, pas appréciée.

Je suis convaincue que pas tous sont comme cela, mais trop!

Aucun homme ne m'intéressait, au moins autrement comme être humain, quand j'aimais! Quand j'avais quelqu'un près de moi ou dans mon coeur.

5 commentaires:

  1. eva l'architectemars 16, 2007

    J'aime cette photo...car l'homme qui regarde la vitrine pour femme ...je pense qu'il imagine sa femme dans les vêtements et pas une autre...

    Mais c'est vrai que l'homme quiregarde ailleurs, ça me rend dingue. Parfois, c'est moi l'objet du désir...je vois un type avec sa femme dans le train ou la rue qui tourne la tête pour me suivre du regard...et je suis furieuse de ce petit geste...j'ai honte pour elle parceque très souvent, il vérifie qu'elle ne peut pas le voir suivre une autre du regard.

    Le pire qui me soit arrivé, c'est un homme qui m'a dit "je vous donnerais volontier mon numero de téléphone mais ma femme est en bas" (je venais d'animer la fête d'anniversaire de son enfant)...et il ajoute "vous êtes là demain?"...quelle horreur! Mais je suis trop rigide sans doute.

    RépondreSupprimer
  2. je peux me permettre, oui ma grande admiration pour toi m'en donne je l'espère le droit : il y a un pas en trop dans l'avant dernière phrase.
    Joli petit théâtre

    RépondreSupprimer
  3. Moi je regarde souvent ailleurs. Vraiment ce n'est pas mechant ou irrespectueux par rapport a la personne avec moi. Tout simplement je ne peux pas m'empecher de regarder les choses autour de moi.

    RépondreSupprimer
  4. Peut-être la timidité ou le savoir-vivre d'un autre temps lui interdit le déshabillage de trottoir auquel des hommes se prêtent quelquefois sans beaucoup de pudeur... peut-être !

    RépondreSupprimer
  5. merci pour les commentaires, j'ai aussi effacé le "pas" en trop.

    RépondreSupprimer