mercredi 18 juin 2008

Picnic sur la pelouse

Scene de pic-nic sur la pelouse pres du Louvre, scene de famille.

Une femme prenant une photographie.

N'importe ou je vais, d'autres prenant des photos: en quelques annees cela est devenu tres populaire. Ceux qui n'ont pas des grandes cameras ont des petits plus commodes a porter et les autres utliisent leur telephone pour prendre des images.

Bientot, nous serons envahis par des images. Tant mieux. Chacun de nous voit le monde differement, chacun pourra temoigner de sa vie et la vie autour de soi.

Comme beaucoup peuvent dorenavant s'exprimer a travers les blogs meme si nous ne somme encore que relativement peu l'utilisant. J'ai l'impression qu'il y a plus des photographes que d'ecrivains maintenant. Mais en fait, de plus en plus nous combinons les deux et bientot, j'espere, les images envahirons aussi nos livres!

10 commentaires:

  1. Hasard ou coïncidence d'un mercredi avec enfants, mais ce jour sera aussi sous le signe du pique-nique pour moi ! Et comme tu le dis, laissons nous envahir par les images, quel meilleur signe d'ouverture et surtout de partage.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,

    moi aussi je me suis mise à faire plein de photos...
    avant, quand c'était l'argentique, on hésitait, on n'avait plus de pellicule, il fallait porter à développer, ça coûtait cher...
    là maintenant, c'est tellement plus facile, et puis on peut partager ce qu'on voit.
    Mais l'oeil du photographe, c'est quelque chose qu'on ne pourra jamais changer - certains ne voient rien là où d'autres voient poésie, humour, rêve...

    RépondreSupprimer
  3. un petit coucou en passant. Toujours aussi difficile. T'embrasse affectueusement

    RépondreSupprimer
  4. Julie, je suis désolée mais je ne peux pas me libérer en semaine, j'ai un patron vraiment... (nous devons poser nos jours de congés au moins 1 mois à l'avance!)

    RépondreSupprimer
  5. Oui, cela coutait trop en argentique puis on ne voyait pas ce qu'on avait obtenu et c'etait aussi plus dur a modifier

    mais c'est vrai que chacun de nous voit autrement, pourtant le fait de prendre des photos en soi change deja nos regards sinon aussitot avec le temps

    sorry wilmo une autre fois

    dur dur la vie des fois Giselle, je comprnds

    RépondreSupprimer
  6. Ah !!! l'image qui envahit nos rues et nos tetes ! c'est , certes une bonne chose mais..n'oublions pas les mots: leur puissance et leur poésie ! Que serait une oeuvre d'Hugo ou de Proust avec des images ? je me pose la question . En te saluant Julie !

    RépondreSupprimer
  7. Mon cher pote, je suis convaincu que tant Hugo que Proust seraient encore plus appréciés, mais en plus qui te dit que a l'époque ils n'ont pas publie des vers ou histoires dans les revus qui ont ajoute des images avec?

    RépondreSupprimer
  8. wilnokasal ,,,,, c est bien trouvé l oeil du photographe chaque être est différend et ne vois pas de la même façon
    bisou julie jacqueline les acacias doullens

    RépondreSupprimer
  9. jaqueline, ravie d'entendre de temps en temps de toi! les filles ne viennent plus a vous visiter?

    RépondreSupprimer