mardi 29 mai 2007

Cinq livres

Je ne vais pas raconter les livres de mon enfance ni ceux que je veux emporter sur une ile - je ne veux pas absolument vivre sans pouvoir en avoir des autres, ou au moins des gens pour me les raconter.

Voilà ce que je suis en train de lire ou juste terminé.

1. Le livre que j'ai fini (en réalité relu de nouveau) c'est One summer de Nora Roberts, une des ass de romances. Il s'agit de deux photographes très différents parcourant ensemble USA une été en trois mois pour faire des photos du pays en été. Non seulement l'interaction entre elle, photographe de mode mais en réalité s'interessant des gens de près, leur parlant (comme moi un peu) et le photographe de guerre qui voit les ensembles et la dureté de la vie, mais en parcourant ce roman, j'ai eu l'impression d'avoir vécu avec eux et vu des gens divers qu'ils ont rencontré sur leur route.

Et bien sûr, eu devant moi, comme elle décrit si bien, les photos prises et la façon qu'ils ont procédé, l'un et l'autre. Fascinant aussi de voir la différence énorme qu'ils ont appercu dans les même lieu.

2. J'ai reçu un Word 2007 à tester, il m'a paru affreux. Finalement, je me suis acheté un livre de Micro Application pour me retrouver. Je fais chapître par chapître, découvrant des merveilles dans le logiciel, et lentement, très lentement, me dire que finalement c'est super.

C'est tellement dur par contre de se deshabituer des habitudes prises pendant si longtemps! Au lieu des menus d'un coup apparaît, si on attend assez et si on est assez près tout un petit image avec des choses qu'on peut en faire, par exemple. Miraculeux! Comment on a pu vivre sans et se raccrocher aux anciens menus que je cherchais désespérement au début...

Bouquet des fleurs sauvages-30 V rotated3. Photographie, L'art de composition par Bert Krager me permet, regarder autrement les formes, lignes, points se dessinant sur l'horizon. Ses exercices dont je fais de temps en temps certains, m'habituent à voir autrement.

4. Peinture, Photographie, Film écrits sur la photographie de Làszlo Moholy-Nagy, un hongrois ayant vécu a Bauhous, Paris puis après 1937 a Chicago, les a écrit avant la deuxième guerre mondiale. C'est génial! Il a prévu tellement des choses qui ne sont arrivé que récement! En plus, son but: joindre l'art et la vie, les pratiques artistiques et la vie quotidienne, me va tout à fait.

Je le lis lentement, il y a des choses profondes à réfléchir et c'est pas très bien traduit de l'anglais. (Mais les a-t-il écrit en anglais ou en allemand ou en hongrois en original?)

5. La subversion par Roger Mucchielli, écrit en 1976, est un livre bouleversant que j'ai recu de Violette pendant les élections présidentielles. Je me suis dit "pourquoi je lirais cela?" puis je me suis perdu dedans, souligné beaucoup de ce qu'il dit.

Paris 17e arrondissement-025Depuis, je voit encore davantage comment peu des gens peuvent manipuler d'autres pour aveugler ensuite et leurer des masses des gens pleines des bonnes intentions.Il analyse les moyens, donne des exemples concrets. Je le préssentait déjà, me le lire, tout cela me fait peur de combien nous sommes (des fois même moi, oui) influencables.

Et les subversifs, bien sûr, agissent dans l'ombre, sans jamais dévoiler leur vrais motifs, même aux agents qu'ils utilisent et qu'ils éliminent ou mets à côté un fois leur but atteint.

Je m'y suis plongée avec ravissement et heureuse de l'avoir reçu, mais épouvantée, ne n'ai pas encore fini le lire. Il me faudra du courage pour continuer. D'abord, parce que la vérité n'est jamais facile de affronter, puis il faut de temps pour réfléchir sur le sujet et peser ce qu'il dit.

Et voilà les différents cinq livre autour de moi ce matin. Mais au lieu de reprendre un dans le main, je me suis perdu pour les premières trois heures dans le web, images, histoires, gens rencontrés. Ce matin une russe habitant depuis un an à Alger. Bientôt un bloggeur viendra chez moi. Je lirai une autre fois.

PS. vous pouvez voir en grand format et sur fond noir, trois versions du bouquet des fleurs sauvages apporté par Viollete en même temps que le petit livre, sur mon photoblog.

4 commentaires:

  1. Moi aussi le web m'eloigne de la litterature. C'est pourquoi j'essaie de cintre-attaquer en ecrivant mon blog-roman.

    RépondreSupprimer
  2. quelques jours d'absence et je reviens lire avec le plus grand intérêt. Bon début de semaine Julie !

    RépondreSupprimer
  3. bérangèremai 29, 2007

    coucou Julie, tu lis des bouquins d'applications pour Word 2007...alors là je suis scotchée...moi je n'y comprends rien de rien...Bonne jiournée

    RépondreSupprimer
  4. et bien, je vous rends visite après votre passage. Vous me semblez en pleine forme. J'aurais du mal à lire un livre sur l'informatique mais j'ai tenu un mois un rayon livre de la sorte. Je vous raconterais si vous voulez.... Les autres lectures m'interpellent.
    un libtraire qui passait par là... et je reviendrais...

    RépondreSupprimer