dimanche 9 septembre 2007

Au forum des Associations

J'étais de permanence pour quelques heures, pour Argenteuil Sans Frontières, au Forum des Associations, hier après midi. Avant d'y aller, tout la journée de vendredi (environ huit heures) et la matinée de samedi, j'étais assise près de mon imprimante photo à faire des images.

L'association Agora, pour qui j'avais pris plusieurs fois des images des gosses dansants, au répétions (quelle bonne idée finalement!) et au spectacle (lumière plus difficile) a eu tout son espace décoré à cause des grandes images que je leurs avais imprimé. ASF les a mis sur la table.

Mr. de Rosa a mis quatre par carton, en ajoutant avec de quoi il s'agissait. J'étais heureuse de voir le résultat de nos efforts conjugués. C'est important, la présentation!

Il faisait bien chaud, mais pas dans les salles principales. En prenant quelques minutes, j'ai rapidement parcouru les divers stands. J'ai eu la joie de voir plusieurs visages s'illuminer en me voyant. Je me suis souvenue combien seule et étrangère des lieux je me suis sentie à ma première visite au Forum des Associations.

Avant partir, j'ai passé par la stand de restauration, où mes copains de l'association des travailleurs Maghrébins en France tenaient un stand buffet. Thé à la menthe et gâteau, qu'on m'a offert, et couscous que j'ai acheté et emporté avec moi. C'était très bon!

Ils avaient en plus plaisir de poser, j'ai fait plusieurs images d'eux. Ils savent déjà que je leurs enverrais les photos, comme je l'avais fait des autres fois.

J'admire le courage et travail qu'ils font, en y associant à chaque fois des garçons et des femmes venant de divers parts.

J'étais nettement moins contente de moi même!

J'avais été invité à un buffet fin de soirée. A cette occasion, j'aurais pu encore rencontrer, parler, être présente comme un des acteurs de la ville et les associations. Au lieu de cela, je me suis endormie vers six heures "juste un petit sieste" et me suis réveiller trop tard pour y aller. Ah, la vie après 70 ans ce n'est pas toujours remplie des roses. Mais bon, j'aurais pu m'endormir même quand j'étais jeune: déjà j'adorais faire des sièstes.

J'étais vraiment furax contre moi-même, et qu'est ce qu'il y a de pire que cela: je ne pouvais pas fauter personne: j'avais eu deux invitations même pour cette soirée que j'ai finalement râté. Au moins, j'ai fait des rencontres agréables des gens connus et pas connus avant, quelques images aussi, même si je n'étais pas don mon élément "photographique" hier.

J'ai aussi fait l'image suivante et j'espère qu'ils me pardonneront que je la publie: il fallait qu'ils ne s'en rendent compte bien sûr que je faisais une dernière image avant partir. J'ai aussi pleine des images sérieuse et souriantes d'eux.

Pour moi, comme photographe, comme on dirait "cela vaut la visite!" Une scène de vie et des expressions drôles prises en vis de la sujet.

5 commentaires:

  1. oh dommage pourt oi d'avoir rater cette soirée. Merci cependant pour les photos de joie que tu nous donnent.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour ..
    je découvre votre, vos blogs.
    Vous avez tant d'amour quand vous photographiez tous ces gens.
    Merci de votre visite et de vos mots qui ont permis de faire le lien.
    Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
  3. bonjour

    vous me faites rire avec votre histoire de sieste...
    ...et votre dépit à la hauteur de votre envie d'être de la partie...
    c'est vrai qu'avec l'âge il faut que cohabite le pédalage des neurones et la marche ralentie parfois de nos corps...il faut trouver une nouvelle manière d'être énergique...
    j'aimerais bien vous ressembler avec les années...je dois apprendre à prendre le même chemin...

    j'aime bien rencontrer les presonnes que vous photograpiez...c'est comme si je les salue aussi...

    je pense être de votre monde...

    argenteuil a bien de la chance d'avoir une citoyenne comme vous...

    vous avez vu que je suis impliquée dans le slam poésie...
    il y aurait des reportages photographiques à faire pour vous dans les lieux où les slameurs et slameuses présentent leurs textes...

    bonne continuation et bon dimanche à argenteuil...

    andrée wizem

    http://andree.wizem.over-blog.com/article-12120143.html

    RépondreSupprimer
  4. Le blog de mamounetteseptembre 09, 2007

    Ce sont des journées que l'on n'oublie pas, des journées chaleureuses et curieuses. Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
  5. Je vous remercie pour vos visites et commentaires! en plus, trois nouvelles lectrices ou lecteurs! quelle joie!

    RépondreSupprimer