dimanche 12 août 2007

Café et amitié

Il y a longtemps, chaque matin, je bois une grande tasse de nesscafé, vite fait et apporté dans mon lit. C'est ainsi que je commence depuis pas mal de temps ma journée.

Quand mon invité est arrivée, je lui avait demandé si cela lui convenais "oui, mais je vais le boir près de mon ordinateur."

Les premiers matins, je suis même allée au boulengerire le plus près pour lui apporter à côté des croissants et pain au chocolat, chausson au pomme frais.

"J'aime mieux la baguette", m'a-t-elle dit ensuite. D'accord, je lui apportrais du pain frais, en tout cas elle se réveillait longtemps après moi, ainsi je pouvais savourer mon café tranquilement au lit, avant m'habiller et aller acheter la baguette.

J'étais habituée de griller le pain, cela m'évitait de sortir pour du pain frais avant le petit déj, mais mon invité n'aimait pas la pain grillée, ni les petits pains qui restaient frais longtemps.

"En France, du baguette frais!" - OK.

Pause café dimanche (41)Environ une semaine avant son départ, elle me déclare qu'elle n'aimait pas le Nesscafé. Première nouvelle. Elle ne voulait p;lus rien manger chez moi, même pas le matin. Je l'ai emené au café du coin voisine et elle a pu boir un crème. A sa demande, on lui a trouvé du beurre aussi pour l'accompagner avec une tartine. "Je n'aime pas la margarine, cela a un goût de cire", déclara-t-elle.

Heureusement, j'avais dès le début acheté du beurre, deux variétés, exprès pour elle, je préfère la margarine restant toujours moue.

Après son départ, Sophie et Manu m'invitent chez eux en Normandie. Le matin, chaque matin, Manu nous fait un très bon café avec leurs cafétière, que nous buvons dans le jardin, près des roses. Il avait un goût esquis! Je commencais à changer mon idée sur le petit dej.

Et si je m'en achetais aussi un appareil à dosettes, et des dosettes "sumatra" qu'il mettait pour préparer le café? A la première supermarché, personne pour m'expliquer les différences entre plusieurs appareils exposés. "Le ness n'est pas si mal que ça", je me suis dit alors.

Hier, en allant acheter de l'evian et du lait, de l'encre noir pour mon imprimant (et oui, aussi un livre), j'ai finalement trouvé un vendeur au Carrefour pour m'expliquer la différence entre trois appareils exposés, les anciens et les nouveaux, les moins chers et ceux coûtant le double.

"On peut lever le bec et mettre un tasse plus haut": 20 euros plus cher. "On peut doser la quantité d'eau qu'on y ajoute". Double prix. j'ai acheté le moins cher, après avoir essayé avec un tasse nouveau, mignon, que j'ai acheté pour 2 euros en même temps.


Et voilà. Hier, j'ai bu mon premier café dosette. Il n'a pas été fameux. Loin de la qualité de celui préparé par Manu en Normandie. Est-ce l'eau de Normandie est aussi meilleur, comme son lait? Est-ce l'amitié ajoute un goût appart?

En tout cas, la tasse est assez grande et entre dessous sans problème, mais ne se remplissait pas, même à moitié. Ce matin, j'ai découverte qu'en appuyant encore une fois, de l'eau coulait et me faisait une tasse double! Je peux faire avec ma cafétière tout que l'appareil au prix double fait.

D'un coup, au lieu de le boir dans mon lit, je me suis précipité sur l'ordinateur et je bois le café pendant que je vous écris ceci.

A la longue, j'apprendrais comment faire avec le café aussi bon ou presque que celui bu chez Sophie et Manu! En plus, à chaque fois que je vais boire, je penserai à eux et je me sentirai un peu dans leur jardin entourée chaleureusement. Cela compte dans le goût du café! Je me souviens aussi du café préparé par Peirot et Gelzy, aussi si bon, et celui que JD m'a offerte à Compiègne, mais je ne sais pas comment ils l'ont préparés. En tout cas, avec plein d'amitié.

Mon Ness reste là toujours à la recousse, ayant au moins toujours le même goût, supportable sinon esquis, et lors mes promenades à Paris, je peux me commander de temps en temps un expresso aussi. Mais j'ai un nouveau cafétière et je suis prête pour qui que voudrait venir en goûter, d'ici là, j'apprendrai comment en faire du bon et en tout cas, j'y mettrai le chaleur nécessaires pour l'accompagner et leur donner un meilleur goût.

7 commentaires:

  1. ben tu es plus maligne que moi. Quand je n'avais plus de plaques électriques et parce que moi non plus je n'aime pas le Nescafé, surtout fait avec l'eau chaude du robinet, j'ai acheté une magnifique machine à espresso, et je n'obtiens qu'une lavasse infâme. Trou dans budget et belle machine inanimée. J'ai retrouvé ma vieille cafetière italienne

    RépondreSupprimer
  2. Et non, je rechauffe l'eau avant d'y mettre le Nescafé. Merci pour la visite si tôt.

    RépondreSupprimer
  3. Après avoir essayé plusieurs modèles, j'ai définitivement supprimé la cafetière électrique et je suis revenue au modeste porte-filtre dans lequel je verse, sur le café moulu, l'eau que j'ai fait bouillir....
    N'importe la façon dont il est fait, je veux bien croire que le goût change si on le boit seul ou accompagné et dans un joli cadre, de même si la tasse est en faïence ou en porcelaine fine...

    RépondreSupprimer
  4. je n'utilise que très rarement la machine à expresso que mes enfants m'ont offerte et je préfère une toute simple cafetière électrique porte-filtres, pourtant j'ai toujours en réserve du café soluble pour les moments où j'ai oublié d'en racheter du vrai !
    Bon café matinal Julie, ce matin mon fils m'accompagne pour le boire et je crois qu'une agréable compagnie lui donne aussi le goût que l'on apprécie !

    RépondreSupprimer
  5. heure-bleueaoût 12, 2007

    Je dois encore prendre RV pour le scanner de l'homme et après le 15 Août je suis volontaire pour goûter ton café...

    RépondreSupprimer
  6. déjà oublié le café de Boubers sur Canche ?

    un p'tit coucou de Polynésie où nous buvons le café torréfié à Papeete.
    Mais surtout ici, impossible de trouver une machine à café Nespresso...il a donc fallu mettre la mienne dans mes bagages ainsi que de nombreuses capsules.

    Dommage que nous ne soyons pas allées ensemble boire le café en Roumanie avant mon départ !!!!!

    Grosses bises de Tahiti
    Annie
    http://monmahina-fenua.blogspot.com/

    RépondreSupprimer