jeudi 9 août 2007

Autour de ma ville

Il y a bien sûr, pleines des places, des choses à voir dans l'Ile de France, il ne faut pas pour cela aller loin, voyager des heures. Quelques minutes dans ma voiture suffisent.

J'ai une carte "autour de paris", mais aussi des souvenir des lieux que je voulais voir ou revoir. Comme par exemple, l'Ile des Impressionistes.

Je suis allée en avril, peut être certains se souvient, on m'a dit "en été, il y a de monde, des bateaux pour se promener, etc. Mardi il faisait encore été (depuis il fait froid même quand il ne pleut pas), mais pas un chat sur l'Ile des Impressionistes.

J'ai rencontré pendant ma promenade (et la Seine et belle à voir même quand une grande partie de l'ile est occupé par EDF et débarcadère "strictement privé"


Un serveur mettant des tables et deux cuisiniers faisant la pause devant la porte de la cuisine. Deux petit familles se promenant, cherchant quelque chose tout comme moi.

"Le bateau fonctionne le weekend seulement." on me dit maintenant. Donc, pas tout l'été... et les cuisiniers rigolaient quand j'ai raconté qu'en avril on m'a demandé revenir l'été. En avril, j'avais trouvé plus de monde et les fleurs étaient nettement plus belles aussi.



Néamoins, sur la route vers l'Ile, mais aussi au retour, je me suis arrêté plusieurs fois et j'avais trouvé pleines des sujets attirants.


Une fenêtre ouvert, l'autre avec des volets fermés, une cour tranquille ou les voies de chemin de fer vis-à-vis d'elle, une porte d'église.

Un banc près d'un étang ou un ouvrier travaillant centre village me faisant la signe "ok, prends moi en photo" et continuant aussitôt à travailler.




Et bien sûr, la Seine et les péniches ou batteaux qui passent et font des vagues.

C'est fascinant de voir l'eau tranquille se troubler d'un coup et les deux, côte à côte. Un peu comme moi, à l'intérieur ces dernières temps.

Hier, tout que j'ai vu en regardant dehors, c'était ceci: bien sûr on pourrait dire que même ceci a de l'intérêt, puisqu'il reflètait ce que je ressentais à l'intérieur.
Non, je ne dois pas aller loin en août pour me promener. Je dois seulement avoir envie et courage. Hier, il pleuvait dehors, mais en plus il a fait froid d'automne. J'espère que cela ne va pas durer et que l'envie de sortir me reviendra.

7 commentaires:

  1. Merci de nous faire partager ta promenade,moi qui connais très peu paris et encore moins ses alentours,j'apprécie beaucoup

    RépondreSupprimer
  2. j'y suis allée faire un tour à la fin du mois de juin, il n'y avait guère plus de monde et le seul bateau que j'ai vu est celui que j'ai photographié http://marielhs.blogspot.com/2007/07/pour-vous-dire-bonjour-loccasion-de-mon.html
    ici mais c'était à un endroit différent à peu de kilomètres de là-bas ! Bonne journée Julie !

    RépondreSupprimer
  3. Toujours les volets bleus ... ah... que j'aime.

    RépondreSupprimer
  4. ben j'aimerais bien te suivre en ballade. Enfin on en a un très joli écho

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour
    Je tombe sur ton blog par hasard, et c'est un plaisir d'y découvrir cet éclectisme autant de génération que de sujets... etc :)
    Et justement moi qui ne sais encore où je ferai ma vie... je me rends compte que la région parisienne recouvre de merveille... proche de Paris pour les sorties, concerts, etc... et proche du calme et de la campagne! Qui dit mieux ?
    Juste le temps de transport qui semble être le point négatifqk

    RépondreSupprimer
  6. mamounetteaoût 09, 2007

    Nous souhaitons meilleur temps pour toi, tes promenades et le plaisir de voir tes vues. Julie l'artiste joyeuse qui sait capter toutes sortes de sourires. A bientôt

    RépondreSupprimer
  7. On te suit toujours avec beaucoup de plaisir, tu as su encore une fois trouver de belles prises de vues.

    RépondreSupprimer