dimanche 28 mars 2010

Enfants bilingues

Samedi, j'ai acheté un journal, pleine des informations intéressantes.

Dans un des articles, "gracias mama, thanks dad", il parle des enfants parlant deux langues et le long impact que cela apporte.

Il dit, que plus vite les enfants s'habituent à deux langages différents, mieux leur cerveau travail, ou au moins, leur donne quelque flexibilité, en plus. Ils pourront se connecter bien, aux gens très divers, et comprennent mieux les différences des cultures. Ils ont, parait-il, après cette article, plus de confidence en eux même.

Je ne sais pas ce qui est vrai ou non, de toute cela, mais j'ai dû apprendre une deuxième langue à 12 ans, mes enfants ont devenus bilingues très très jeune. A la maison, on parlait roumain, dehors, français.

Les trois garçons de ma fille, sont "nés" bilingues aussi, leur mère leur parlait en français dès leur naissance, leur père en anglais. Les autres deux, ont appris à 8 respectivement 9 ans, l'anglais, mais déjà ils se sentent tout à fait a l'aise.

J'espère que cela les aidera dans la vie.

Bien sûr, aussi, d'être plongé, une après autre dans leur cas, dans deux cultures et habitudes différentes. J'espère, au moins, qu'à cause de cela, mais pas seulement à cause de cela, on devient plus tolérants envers les diversités.

En tout cas, moi, je pouvais parler et je peux encore, sans différence, avec l'homme qui nettoie les rues par ici, un vieux chrétien bien croyant, et au pdg d'une grande société, à une mère ou une écrivain, etc. Sans différence, ne voyant que des gens, divers, intéressants, dans l'un ou l'autre.

De tout façon, ayant appris, tôt, que nous sommes tous différents.

Bien sûr, je sais qu'il y a aussi des fois des gens méchants, pas autant qu'on croit d'ailleurs, et des fois, cela n'est pas évident, du tout. Quelquefois, il faut des années pour le découvrir! Autrefois, j'ai eu des intuitions dès le début, mais je n'ai pas voulu écouter mes intuitions. Bon, ici je diverge vers mes "hommes" au lieu de rester au sujet des étrangers - mais eux aussi, un jour ont été des étrangers, n'est pas?!

Je me suis laissé emporter, des enfants parlant plusieurs langues, vers des gens qui nous déçoivent.  En fait, on se laisse décevoir, en formant en soi une image a laquelle on s'y attache ensuite, ne voyant plus le reste. Mais, cela arrive bien sûr, même si on n'a appris qu'une seule langue dans sa vie!

6 commentaires:

  1. Interessant comme article. Pour notre petite famille, moi je suis anglais et ma copine est française. Notre fils, Rémy, qui a 3 ans commence parler des mots en français et anglais.

    John (Essonne).

    RépondreSupprimer
  2. Fantastique, John, une écho si rapide!

    RépondreSupprimer
  3. Grâce à une amie qui a lu votre article ;)

    RépondreSupprimer
  4. Une amie qui a deux petits fils bilingues et qui aime votre blog! Sincères felicitations!

    RépondreSupprimer
  5. Les enfants qui apprennent jeunes deux langues ont beaucoup de chance et développe une facilité pour apprendre d'autres langues.

    RépondreSupprimer
  6. Je pense que c'est un grand avantage d'apprendre une autre langue très jeune...cela rend le cerveau plus flexible..Bonne journée, Julie.....Gazou

    RépondreSupprimer