mercredi 4 avril 2007

On n'est jamais content

Quand j'ai reçu les résultats sur mes genoux, me disant qu'il n'y a rien de grave au sujet de l'arthrose, je me suis dit "alors, que faire?" Je n'étais pas contente que les examens n'ont rien donné, n'ont pas offert une réponse. D'ailleurs, même aujourd'hui, après la visite chez le rhumatologue, je n'ai pas de réponse satisfaisante que faire.

"Rien de grave" pourtant c'est très bien! Surtout, qu'on me dit que pour "mon âge" c'est plutôt mieux que le moyen. Entre temps, même si moins qu'avant, le genoux gauche me fait mal.

Hier, en faisant d'autres examens (non pour le genoux cette fois) on a trouvé ce que je ne m'attendais pas: la même chose que j'ai eu en 1999 et me croyais débarrassée à jamais, nécessitant peut être encore une intervention chirurgicale. Cette fois, on a trouvé. Suis-je satisfait? Pas dû tout!

Ainsi nous sommes jamais contentes dans la vie, je me suis dit en rigolant, même si je n'avais pas très envie de rire, hier. Bien sûr, je ne saurais rien de sure encore pour un certain temps, les examens chez les spécialistes, les rendez-vous sont donnés pour longtemps plus tard.

Bien, dans la vie, dit-on, on ne dois se faire, on doit le vivre jour à jour tel qu'elle arrive, espérant un peu que "tout ira bien" demain. Au moins, pas pire qu'aujourd'hui. C'est doux pourtant, de temps en temps d'oublier mon âge et tout qui peut le raccompagner.

Mais au moins, mon internet marche de nouveau: j'ai tout débranché et remise de nouveau. Je peux vous écrire et je pourrais vous lire aussi de nouveau et mes visiteurs de Roumanie ont été sympa, même s'ils ont tout changé de mes liens Internet et j'ai dû chercher longtemps pour la remettre tel qu'il été avant. J'ai l'impression que les liens internet sont aussi sensible que notre santé.

3 commentaires:

  1. mamounetteavril 04, 2007

    Coucou Julie et bon courage !

    RépondreSupprimer
  2. Dear Julie:
    I came across your 2005 Romanian pictures on flicker by accident while I was searching for information about Transylvanian villages. I've developed an affinity for Transylvania from my love for Bela Bartok's (1881-1945) music. Thank you very much for your beautiful pictures. I plan to learn Hungarian in the near future (am searching for a good Hungarian-learning CD Rom programme but haven't found one yet). And I hope one day I'll have sufficient spare time and energy to learn French too, since I love French films. I really like your pictures and admire your outlook on life, which shown through all your wonderful pictures.
    Best wishes,
    vivian (sonatadolce@yahoo.com)

    RépondreSupprimer
  3. pour consoler nos genoux
    les enfoncer dans le soleil
    suffit de mettre ses jambes en l'air !

    Trève de plaisanterie ! I admire you too, dear

    RépondreSupprimer