jeudi 11 octobre 2007

Bucarest, mercredi

Assise dans la rue, on est habitue de voir quelqu'un venant d'un village, ou alors, une gitane ou gitan, meme si on en trouve moins et plus discrets qu'a Paris, ici.

Comme cette femme, lisant (ou faisant semblant de lire) le bible, et faisant le signe de croix aussitot qu'on la regardait.

Par contre, hier, j'ai vu une femme etonnante, assise sur les marches pres d'un des portes de l'immeuble de l'Universite, au centre ville, pres des stands de livres que j'ai montre hier.

Vers neuves heures, en la voyant, je me suis genee de l'approcher ou de la photographier, mais en sortant du cyber elle etait toujours la, les pieds enveloppes dans plasctique transparente et je suis allee vers elle.
Devant Universite-1
Elle etait heureuse d'etre photographie et meme plusieurs fois, avant pendant et apres que nous avons parles.
Devant Universite-2d
Bien coiffee, habillee avec soin, que faisait-elle la, comme une sans logis?
Elle me regarda avec amitie, meme amusement presque comme ici:
Devant Universite-5
et elle me dit que son pere, avec qui elle habitait avait cent ans, elle avait besoin d'un logement.

Hesitant, j'ai offerte et elle a vite pris et range un leu, "domage que je n'ai comment vous aider" - cela ne fait rien, me repondit-elle.

A la maison, etonne aussi de sa bonte et vetements, je me suis demande si ce n'etait pas une actrice se mettant dans le peau d'un personnage, en tout cas, elle n'etait plus la ce matin.

Voila, ma grande aventure de hier matin. Il y aurait autre chose a raconter, une longue histoire qu'on m'a rappelle hier pendant le deujeuner chez un ancien ami de Sandou, mon premier mari, mais cela va rester pour une autre fois. En tout cas, cela vaut la peine de se promener a Bucarest en regardant bien autour de soi. En osant a s'approcher des gens, demander, s'arreter.

S'occuper d'autre chose que de mon visage portant un bleu ou de mes dents, aller dehors moi.

4 commentaires:

  1. Coucou Julie !
    Quel beau visage, et rayonnant ;-)
    J'aime celle avec la fleur ;-)

    Bisous Julie ! Je ne t'oublie pas ... mais je n'arrive plus à tout faire ces temps ci ,-))))

    sophos

    RépondreSupprimer
  2. Fascinante Julie!c'estvrai que le visage,l'attitude de cette femme en bleue est belle,mais l'homme lisant le journal aussi(c'etait il ya qq jours)!c'est difficile de savoir s'ils vivent dans la rue ou de tres peu de choses!
    en tout cas je me surprend à photographier dans ma tete certains visages certaines positions quand je prend les transports en commun et ...je pense à toi et tes photos!
    gros bisous Julie et j'espere que tes dents te genent pas trop
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  3. elle estmerveilleuse cette femme, non cette dame. Quelle jolie rencontre !

    RépondreSupprimer