jeudi 13 octobre 2011

3333

Je viens de voir, j'ai écrit à ce jour 3333 messages, en gros en 3333 jours.

Des fois plus d'un par jour, et quelques jours de vacances ailleurs et loin de l'ordinateur sans. Mais en générale, je suis fidèle a ma poste et fidèle à mes lecteurs et lectrices.

Au moins, je suppose avoir aussi des lecteurs, j'en avais au début, pas seulement des lectrices, qui elles m'écrivent des commentaires ces dernières mois.

Bien sûr, je reçois toujours aussi le texte malveillante de "Nina" - qu'elle était ma joie l'autre nuit. Je n'arrivais pas dormir et j'écrivais une note a trois heures de nuit, ou de matin, comme vous voulez l’appeler, et justement, la poison est arrivé sur mon blog, dans mon email 5 commentaires identique de cette personnage horrible. Programmé, pour arriver sur cinq postes différents, la nuit. J'ai pu dans l'instant les déclarer Spam et m'en débarasser, aussitôt. Bien sûr, je ne doute pas que cette personnage réussira à envoyer plus tard le même texte utilisant d'autres blogs qu'elle créé, autres emails qu'elle s'invente, elle est une peste et elle ne changera pas. Mais pour une fois, son poisson n'est arrivé loin et a été suprimé à l'instant qu'elle est débordée.

Des petits joies de la vie.

En 3333 notes, 3333 petits parts de mes rêves, de ma vie, des plaisirs et chagrins après 70 ans. Oui, il y a de la vie après 70 ans. Je ne dois plus la prouver, je l'ai fait. Je le prouve à moi même jour à jour, qu'il y a de la vie même après 77 ans et même ayant cataracte aux yeux, même... je persiste et signe.

On n'est pas devenu si vieux ou vieille, même si on doit se raser, même si les genoux ne bougent comme avant, ceci pas à cause de l'àge, mais ne l'utilisant pas assez, et la tête fonctionne bien aussi, merci, tant qu'on l'utilise.

Hier, j'ai raconté la Vieille femme et le messager de la mort, (LE pour moi, c'est un homme) et en même temps j'ai eu des idées pour d'autres récits. J'étais aussi invitée à raconter dans une librairie ensemble avec un homme, chanteur professionnel, ancien asthmatique. Il a raconté aussi une histoire hier, oui, il a une voix magnifique, mais il doit apprendre encore un peu sur construire son récit. Des parties très émouvantes, d'autres plus "discours" que récit. Je suis ravie que je commence à voir la distinction. Une heure, partagé avec lui dans un librairie va être fantastique, je pourrais raconter plus longue enfin ou plusieurs histoires une après l'autre.

Pour ceux et celle qui ne l'ont pas encore entendu, j'ai mise ici le lien vers le récit. Heureusement, je viens me rendre compte que l'ancien code vers lui n'était plus valable, et cela veut dire que je vais être obligée à la changer pour tous les autres récits dits aussi. Au moins, je suis avertie, au moins je sais que je dois la faire.

1 commentaire:

  1. Félicitations,tous ces 3 devraient être signe de chance.

    RépondreSupprimer