mardi 10 juin 2014

Passer, malgré tout

Passing thresholds not easy
Passer d'une pièce à l'autre, pas évident avec une chaise de bureau ayant des roues.

Mon voisin de bas avant partir pour dix jours, m'a installée ceci : maintenant, c'est devenu possible, mais toujours pas facile.

De l'entrée, au salon, rien qui empêche. La cuisine, pas facile, mais ne nécessite pas rien de spécial.

Je vois mon logement avec des nouvelles lunettes, yeux.

Mon fils me dit ce matin, ton français dans le blog n'est pas compréhensible.

Était-ce une blague ou est-ce vraie?

J'ai l'impression que malgré mon grammaire ´hongroise vous me comprenais très bien. Enfin, au moins mes intentions. Blague ou non, cela heurte.

Je sais que je suis loin d'être parfait, et je comprends aussi quand les enfants ne veulent pas que je publie rien d'eux et pas des photos, hélas, de mes merveilleux petits enfants. Mais peut-on prévenir être trop petit, trop grand, cheveux noirs trop frises ou blancs trop plats? La même est vrai de la prononciation.

Parler, plus facile qu'écrire, parce que les mouvements et mimiques et voix aident. En tout cas, tant mon audience de comédie ou histoires, me comprennent.

En écrit, des fois fatiguée, je ne relis pas et l'ordinateur me remplace un mot par autre. Je ferais plus d'attention dorénavant.

Le plus important pourtant est que j'ai réussi hier de passer à travers, et ayant faim après une heure de midi, je me suis préparée de déjeuner toute seule.

"Comme un grand!" ��

An important day: cast out, got an AirCast
Le jour de hôpital, un peu fatiguée après des heures dans cette chaise. Mais le plâtre n'est plus sur mon jambe.

Chaque jour, je reprenne plus d'autonomie. Chaque jour une célébration d'une petite victoire. Un jour, tout cela sera derrière moi, je marcherai.

Mais je n'écrirai jamais parfaitement en aucune langue. Cela, n'est pas dans mes pouvoirs d'achever. Toutefois, cela ne va pas m'empêcher de communiquer.

4 commentaires:

  1. Bonjour Julie, ton français est très pittoresque mais on comprend très bien ce que tu veux dire!

    RépondreSupprimer
  2. bon il y a un ton qui serait mieux en ta, mais à part ça tu t'en tires fort bien.. il y a plusieurs français, et la correction absolue est mortelle
    admiration devant la lutte contre le petites difficultés !

    RépondreSupprimer
  3. Bravo Julie pour ces petites victoires quotidiennes !!
    Pour ce qui est du langage , on comprend , pas de problème ; il faut continuer à communiquer ,c'est primordial pour le moral . Jocelyne d'Avignon .

    RépondreSupprimer
  4. Même si tes tournures de phrase ne sont pas toujours impeccables, on te comprend et ton courage, ta détermination,et tout ce que tu fais à ton âge, forcent notre admiration.. Continue !

    RépondreSupprimer