samedi 17 mai 2008

Au bord de la route

Au bord de la route, à l'entrée du pont, je passais en bus ce matin.

Quelles beautées rouges brillant pas si loin sous le soleil de matin!

Je regards autour de moi tout à fait autrement depuis que je prends des images de ce qui m'entoure: je vois nettement plus. Avant, j'étais trop en moi même et mes pensés.

Sans que cela me coûte rien, j'emporte ainsi avec moi tellement des choses!

Demain, je vais aussi emporter, j'espère, au marché de puce, même si c'est nous qui allons offrir nos "surplus" cette fois-ci. Quand il y a de la monde, il y a toujours quelque chose intéressant qui arrive.

Ce soir, quand j'écris ceci, je suis épuisée, mais j'ai préparé cette note pour qu'il n'apparaissent que demain matin: je ne serai pas là pour écrire. Depuis quelques jours, c'est possible avec le blogger de programmer d'avance quand une billet apparait. C'est justement, l'occasion pour moi, comme demain à six je compte déjà être sur la place de marché. Au plus tard, à six heures et demi.

Quand je m'y met sur le web, je m'oublie dedans pour plusieurs heures: demain (ce matin) je ne peux pas le risquer. Je raconterai dimanche la braderie d'Argenteuil du mois de mai.

En attendant, pour ceux qui ne l'ont pas encore écouté, voilà une fragment, chanté en duo impromptu pour moi, lors ma visite une hiver, il y a deux ans presque dans les Vosges. Gelzy et un son ancien voisin de la Loue arrivé pour me rencontrer. Ils étaient habitués à chanter ensemble, et ils ont bien voulu la faire ce soir encore.

Maintenant elle chante de plus en plus en duo avec Peirre toujours près d'elle dans ces temps, si difficiles pour elle. Giselle, de pseudo Gelzy, est à la Loue actuellement: allez la visiter dans son blog ou écouter-la chanter. Ancienne institutrice, elle a 70 ans cette année. Elle compose, créé et les interprète elle même. Avec l'aide de Peire, elle les mets derrière des diapo des images pris autour d'elle sur le web.

5 commentaires:

  1. tu ne peux pas m'envoyer du soleil en plus de la voix ?

    RépondreSupprimer
  2. Tout à fait d'accord avec toi, la photographie m'a "ouvert les yeux" je vois beaucoup plus de choses que je n'en voyais avant.
    J'apprécie aussi de pouvoir préparer mes billets à l'avance avec la nouvelle fonction de blogger.
    Te souhaite un bon marché, viendrai lire demain cette aventure..

    RépondreSupprimer
  3. J'aime bien la chanson.
    D'accord avec toi pour les photos, on re-voit certaines choses, on en redécouvre d'autres.

    RépondreSupprimer
  4. Tu parles de regarder et voir, dans mes pires cauchemars je suis aveugle et cette perspective me terrifie.
    A choisir, plutôt le silence que l'obscurité.

    RépondreSupprimer
  5. sarahbluemai 17, 2008

    coucou!je rentre du Louvre grâce à la nuit des musée,c'était super!
    et toi ca c'est bien passé?
    pas trop de pluie?
    beaucoup de rencontres?
    bisous bonne nuit sarah

    RépondreSupprimer