samedi 30 avril 2011

Royal Celebration a Trafalgar Square 1760


Je suis heureuse d'avoir sortie vers le centre de Londres. Même si seulement une heure sur la place, j'ai compris la joie de tous, jeunes et moins jeunes, ceux habitant à Londres ou venus de loin, originaire des divers parties du monde, étaient pleine de la joie.

Oui, on célébrait la mariage du prince, prince Williams, mais on célébrait encore plus son mariage avec une belle et sympathique, authentique fille du peuple "commune".

On célébrait une mariage, moderne, après cinq ans au moins de vie commune entre eux, on célébrait en fait aussi la monarchie britannique, pour la première fois j'ai vu les anglais célébrer, avoir de la joie, faire la fête.

J'ai vécu beaucoup, je dois encore absorber tout ce que j'ai vu.

Les images montrent un peu et aussi peut être cette photo prise par une des femmes que j'ai photographiée "et vous? voulez vous aussi une photo?"
Royal Celebration in Trafalgar Square 1763
Oui, avec plaisir.

Le plaisir, la joie était tout autour de moi.

Sur la grande place Trafalgar, devant le Galérie des Arts Nationale, mais aussi partout dans les rue au centre de Londres. La petite fille en partant pleurait "je veux encore rester, c'est une occasion spéciale", mais présentes étaient des gens de tous les âges, couleurs.

Comme je suis arrivée après les évènements transmises sur la grande écran, beaucoup mangeaient, enfin. Pas mal, ont apporté quelque chose avec eux, les autres ont acheté des les resto ou kioche autour. Assises par terre ou sur un rebord, ou sur l'herbe devant la Gallérie, détendus. Heureux.

Royal Celebration in Trafalgar Square 1737
Elle s'étaient vraiment préparée pour fête, se maquillant, s'habillant. Se promenant avec son mari, que j'ai prise aussi, mais qui était moins heureux d'être photographiée. Donc j'ai pris plusieurs d'elle tout en admirant son maquillage.
Royal Celebration in Trafalgar Square 1755
Et voila trois beauté buvant et posant et dansant en même temps.
Dancing at music at Trafalgar square 1754
Mon appareil a bougé, ici, mais j'adore: on les voit ainsi dansant, même si presque sur la place. Il faut dire que la place était pratiquement bondée, mais personne ne s'en souciait. Tous fêtaient entre copains ou avec ceux rencontrés, a pied, assises par terre ou sur les marches menant vers la Gallérie.
Royal Celebration in Trafalgar Square 1728
Et ici, trois en chapeau, pour se sentir encore plus "comme Katy" la mariée.
Royal Celebration in Trafalgar Square 1770
Bien sûr, il y a chapeau et chapeau...
Royal Celebration in Trafalgar Square 1794
D' accord, tout le monde n'a pas sourit tout le temps. Ils étaient trois et j'ai prise une photo puis une des dame m'a demandé à prendre un avec eux, et les drapeaux, mais la deuxième, je ne me suis rendu compte que a la maison en regardant ceci, était moins heureuse pour une certaine raison.
Royal Celebration in Trafalgar Square 1724
Et voila, l'homme, enfin un des beaucoup, en s'amusant. Quelle caractère!
Royal Celebration in Trafalgar Square 1725
Et oui, on a fait participer a la fête même ceux qu'on devait pousser ainsi.
Royal Celebration in Trafalgar Square 1800
L'herbe, s'assoir sur l'herbe, c'est no rmal a Londres, même devant le musée. Personne ne dirait "pas ici", pourtant il y eu de présence à défendre tant la musée que la tranquillité de la fête.
Royal Celebration in Trafalgar Square 1783
Elle paraissait seule, tapis dans un coin, mais heureuse d'y être dans la place et tout à fait d'accord que je la prenne en photo.
Royal Celebration in Trafalgar Square 1779
Je pourrais continuer encore longtemps, mais si vous le voulez, regarder le diapo ci-dessous.
Dd1759
Cela aurait été vraiment dommage à ne pas sortir de la maison, au moins, j'ai participé à ma façon et je peux vous faire participer aussi ainsi.

Finir par une très très courte vidéo prise quand je suis arrivée sur la place.

vendredi 29 avril 2011

Celebration Royale a Londres


Je suis sortie quand même, heureusement. J'ai pris un bus et le train qui m'a conduit jusquee presque la place Trafalgar. Des écrans géants, au lieu de cérémonie, une fois que c'était terminée, montrait des chanteurs et les gens dansaient et chantaient et surtout jouaient avec les drapeaux.

Quelle joie! Quelle atmosphère! Une plaisir de la voir et de prendre l'image des gens heureux, et qui posaient avec joie en plus.

Mariage Royale


Demaine grande journée a Londres, il parait que des millions vont assister dans la ville et des billions sur le télé de partout.

Grande fièvre, et tous intéressés, non seulement par la mariage, mais surtout par la future princesse Kate.

Katy, était aussi le nom de maman. Modeste et effacée, elle n'aurait pas fait une bonne princesse, même si elle a vécu tant que possible comme une dame.

Heureusement, le prince et sa Kate sont un couple moderne: ils ont vécus des années ensemble avant de se décider. Ils savent en quoi ils mettent leur pieds.

Et d'après tout apparence, Kate va savoir comment tenir son rôle, tant d'épouse que de futur reine, quand le temps arrivera. Et oui, la famille royale a son compte sur Flickr et c'est d'eux que j'ai prise cette photo. Pas besoin de rentrer ou se faire écraser par la foule, demain soir, j'y trouverai des nouvelles images. Vous aussi, si vous le voulez.

La monarchie Britannique ne perdent pas le temps,  ils vendent des porcelaines spéciale mariage royale.
The official Royal Wedding Commemorative China

jeudi 28 avril 2011

Parade a Londres

Je ne sors pas ce matin, ces photos sont prises avant le 1e Janvier 2009 parade a Londres.

Me trouver dans la foule n'est pas tout à fait à mon goût, en plus il fait un peu froid et pour la première fois, j'ai remise le chauffage chez moi.

Remarquable sur le télé sont les chapeaux des femmes, les uns plus extravagantes que les autres. Je suis presque heureuse de voir, que la femme de première ministre n'en a pas mise. Est-ce pour une raison spéciale, je ne sais pas.

Nettement plus contente hier soir

Excalibur Speakers TM-Ola comicUn autre club et non un mais deux prestations, bien réussis, ce soir je suis nettement plus contente.

Et pleine des gens intéressants rencontrés en même temps. Il était le maitre des cérémonies à introduire les uns les autres.

J'ai tenu un discours éducative à ma manière de 15 minutes, et pas mal ont appréciés. Tant ceux avec expérience que les débutants et les visiteurs.

"La première discours éducative pas ennuyeux" a dit celui qui devait parler de comment j'ai fait, et on voyait par ce qu'il disait qu'il en a effectivement assisté a pas mal, ennuyeux, moi, j'ai raconté des expériences personnelles et j'ai encouragé a apprendre en n'essayant d'être parfait.

Avis aux amateurs... même a moi même.

mercredi 27 avril 2011

Mission accomplie


Mission accomplie, j'ai fini mon 30e tâche, même si pas aussi bien que j'espérais.

Je n'ai pas réussi a les faire vraiment rire, même si ils ont aimé - surtout la fin.

Bien sûr, je pourrais mettre la faute sur les autres, dire qu'on était très peu présents, à cause des vacances et d'avoir tombé entre Pâques et Mariage Royal.

Je crois surtout que j'ai voulu y mettre trop et même si pour moi c'était claire et amusante, ce n'est pas était le cas pour ceux qui étaient dans l'audience.

La critique était très sympa, mais les gens confus, finalement plus que amusés.

"Peut mieux faire!"

Et surtout, ne pas croire trop, encore une leçon, que "tout est gagné"!

Voila un lien a ma "prestation" c'est toujours utile de se regarder en vidéo par la suite. Je vais laisser de temps avant la re regarder et y réfléchir. C'est en anglais: Sur YouTube

mardi 26 avril 2011

David et confiance en soi

Area Competition_0041dv
Il y a pas mal de David autour de moi.

Mon petit fils, s'appelle aussi ainsi, mais ici je veux dire les autres David dans les clubs.

Ce David ci, est un des plus anciens Toastmasters de Londres ou de tout Angleterre, est un monsieur très modeste et fort gentil.

Il sait par un mot une phrase ou un geste donner un conseil ou du courage, en general les deux a la fois,

Ce soir, c'est lui qui me dira ce que j'ai réussi et en quoi je peux améliorer. C'est aussi lui qui m'a incite a préparer ce que je dirais ce soir,

Je ne vais jamais apprendre a avoir autant de tact que lui mais déjà son exemple m'apprends pas mal,

Parler après un diner, parait intéressante et doit paraitre comme un discours ad hoc meme si c'est préparé bien et longtemps d'avance, on y incorpore des choses qui se passe les dernières minutes qui le fait paraitre encore moins formel et plus amusant.

En plus, la plupart ne doit jamais savoir qu'on a tremble encore quelques heures avant, qu'on s'est réveillée plusieurs fois au milieu de la nuit pour y penser et changer ou trouver une meilleur phrase ou expression,

Vous le savez par contre, que tout ne vient aussi facilement qu'il parait.

L'importante est que ce soir quand je le dirai j'ai pleine confiance, ceux qui ecoutent sentent la difference et peuvent s'amuser seulement alors librement.

lundi 25 avril 2011

Canary Wharf encore, mais déjà je me prépare

Toujours avec les souvenirs de la balade de hier matin.
To West India Docks_0075fJe me prépare pour demain, je vais finir mon troisième cycle de dix discours.

Cette fois, avec un "Amusante pour après diner".

Je ne me sens pas dans un état très amusante, alors j'ai peur ce qu'en sortira. J'ai pleines des choses a dire, mais détandre et amuser ce n'est pas si facile finalement.
To West India Docks_0080
Pourtant, je sais que la plus importante est d'être détendue, quand je dirai. Donc, avis a amateur, Julie!
To West India Docks_0038c
Bonne promenade et fin de Pâques.
 To West India Docks_0098

dimanche 24 avril 2011

2 heures ce matin


J'avais envie de fêter, de faire quelque chose de différente. Je n'ai pas vraiment, visité encore le presque île traversé par l'eau ici et là, qui étaient les portes maritimes et maintenant, capitale financier. Je n'ai fait que deux heures ce matin de huit a dix, mais que des merveilles différentes!

Et voilà, les premières 30 images prises lors de ma balade.

Cela commence par ma rue et un banc où personne ne s'assoit, puis j'ai prise le bus et l'immeuble rouge et les grandes immeubles de banque dans le brume de matin; ensuite j'ai pris le métro, juste une station. La sortie de métro, tourner à droit, traverser un banque et on est arrivé a l'eau et au pont. J'ai traversé ensuite le pont.

Je me suis baladée l'autre côté, mais je suis revenue sans aller très loin et là, j'ai eu des joies des réflexions dans laquelle je me suis perdu, et que je mettrai dans la prochaine album d'images.

C'était cinquante années après?


J'aii dû prendre cette photographie, il y a sept ans, mais qui sait.

En tout cas, cette expression me rappelle la fête personelle que je célèbre depuis cinquante deux ans.

Quelle belle dimanche de Pâques était ce jour là à Bucarest. Et pour moi, et lui je crois aussi, un jour mémorable.

Ce n'est pas dans le calendrier.

Mais si, puisque c'était dimanche de Pâques, mais pas avec la même signification, pour d'autres que pour moi..

Hier, j'ai trouvé un poème hongrois, qui m'a touchée de nouveau très fortement. Marai dit "quand vous célébrez, faites vraiment une pause, mettez un robe spécial, manger des plats choisis, dansez, oubliez tout du quotidien.

Il dit aussi, et célébrez aussi les jours qui sont spéciales pour vous, non seulement ceux marqués en rouge au calendrier.

Une voix basse masculin, chaud et pénétrant et très hongrois le récite et il a pénétré encore une fois profondément dans mon âme.

Aujourd'hui, je célèbre ma féminité qui a commencé tard, a 25 ans, mais ce n'est jamais trop tard. C'est pas trop tard à se sentir femme, même a 77 ans et même quand on n'a pas grande espoir de la vivre autrement que dans ses souvenirs.

J'ai l'impression que cette photo retrouvé par hasard cette nuit, en témoigne.

samedi 23 avril 2011

Place Abesse en juillet


Google video ferme mais ils ont introduit un lien a virer facilement a youTube, et ceci est la derniere video mise, en fait la premiere que j'avais jadis ajoute a google, ce que je ne sais pas ce qui arrivera aux liens si jamais je l'aurais mise dans un note de blog.

vendredi 22 avril 2011

Bonnes Fetes de Paques


Je souhaite des bonnes fetes de Paques a tous, autant que possible.

Hélas, il y a ceux qui sont enterres aujourd'hui, il y a aussi d'autres qui vont trouver le chemin les uns vers les autres.

Paques est en fait la célébration du printemps qui arrive, ici, c'est déjà arrive, avec une temps magnifique.

L'Angleterre, sera en vacances pour des longues journées, puisque dans une semaine le petit fils de la raine, se marie et le prochaine weekend a été déclaré fériée aussi pour feter l'occasion.

Vous, qui me suivez depuis un peu plus longtemps avez déjà vu ces œufs colores de Bucarest, prise en 2006 lors mon séjour la bas. J'adore les œufs colores me rappelant ma jeunesse.

Aujourd'hui, je suis aussi jeune - de l'âme.

jeudi 21 avril 2011

Souvenirs souvenirs


On se rappelle si bien tout qui est hors normes ou bizarre!

Le choc, quand pour la premiere fois j'ai appercu ceci sur le boulevard George V pres des Champs Elysees!

J'ai arrêtée ma voiture.

Je suis sortie, je me suis approchée, je me la rappelle comme si c'était hier.

Par la suite, je suis revenue plusieurs fois prendre des photos - et une fois, la facade avait disparue et une maison Parisienne, tout a fait ordinaire, est paru a sa place.

Retapée, mais moins belle que la maison biscornu la couvrant pendant deux ans.

mercredi 20 avril 2011

Ce n'est pas sure

Oui, oui, il faut en rire!
Rire surtout de quelle tragedie j'ai reussi a ;e creer.

Pourtant, je me demande: pourquoi en fait on rit de ce qui arrive aux autres? Et on rit! On l'utilise pour faire rire!

Au cirque, en tombant, l'un sur l'autre.
Dans le club comique, racontant ses malheurs.

Pourquoi et comment on peut rire des choses arrivant aux autres? Je veux apprendre a rire de petits malheurs qui m'arrivent a moi! Rire et faire rire.

Pendant que je me lamentais sur des dents qui, pour le moment, sont de nouveau dans leurs place, d'autres tragedies reelles se jouent pas loin de notre famille. Quelqu'un se moeurt en France. Voir un etre souffrir c'est affreux et souffrir encore davantage. Je souhaite de disparaitre rapidement, mais peut-on choisir?

En attendant, le ciel est bleu de nouveau autour d'ici et je me prepare pour mon prochaine discours, mardi soir. Comment les faire rire? Je tremble pour que mon sens d'humour ne me quitte pas. Ne me quitte pas!

Sens de Humour


Ou est mon sens comique?

Je lis des livres, je les étudie même, essaye d'apprendre, et d'un coup, au moindre petit truc qui arrive, le sens de comique semble s'évaporer.

J'en fait une tragédie, d'un petit incident de parcours.

Mais oui, Solange, je vais en rire et faire rire. J'ai même prise des images de moi en tant que Dracula! Et hier, en sortant du dentiste, avec de nouveau mes dents 'normaux'.

Il faudra encore néanmoins quelques jours ou semaines pour que le choc que j'ai eu s'efface et que je crois de nouveau que 'tout ira bien' que 'tout va bien' que ce n'est pas une signe des choses a venir...

Il y a tellement des gens pire que moi et je me plains si rapidement!

J'ai encore une longue chemin a développer le sens comique a voir en tout!

mardi 19 avril 2011

Pain d'azyme pour les Paques


Je me souvenais que si on est juif croyant, on n'a pas le droit de manger du pain pendant une semaine, a partir de hier soir.

A la place, on peut faire pleine des choses avec le pain d'azyme.

Je me souvenais de cela mais le reste des informations je viens de recevoir.

J'ai recu ses informations en plus:

A Paque, on a bien le pain azyme (matzes), ainsi que des symboles de la saison et de la fête, marar (symbole de l'esclavage amer), persil, œuf, os de mouton (nous utilisons une branche desséchée), mélange de pommes et de noix (symboliques du mortier et des briques).. Eau salée (symbole des larmes) )

Hier soir, des familles et amis se ressemblant autour du table de fete, se racontent l'histoire ancienne avec, quand possible l'aide des enfants,

J'ai assiste il y a quelques années.
===
Dorénavant, je dois faire attention a manger tout ce qui est dur, mais mes dents sont de retour, hélas pas tout a fait comme avant.

Et oui, je vais faire un numéro avec, aussitôt que cela sera un peut plus éloignée de moi.

dimanche 17 avril 2011

La vie ne serait pas intéressante si

La vie ne serait pas intéressante si tout ira comme on l'espère, si des problèmes inattendues, des barrières, ne se poseraient pas dans notre chemin.

Mon bridge avec mes trois dents haut au milieu vient de tomber.

Je suis devenue Dracula. Ceci pourrait marcher pour raconter sur Dracula devant les caméras, mais pas raconter sur mon arrière grande mère.

Comment je vais les fixer  à temps?

Aucune idée pour le moment.

Tous les dentistes sont fermés pour le weekend, et en fait, ce n'est pas vraiment une "urgence"... je peux vivre et même manger des choses mous même ainsi!

Une fois que j'aurais de nouveau mes dents de retour, je pourrais raconter et faire rire, pour le moment, je ris jaune.
Books about Humour-02
ceci est le livre qui m'avait decide a m'inscrire dans son cours Stand Up and Deliver, en May, je ne pensais pas a l'epoque que l'image pourrait aussi signifier quelque chose...

samedi 16 avril 2011

Le Petit Somes


La petit mais assez longue rivière Somes, était a l'autre côté de ma rue; en face de la maison; dans ma jeunesse. A Cluj, la plus grande ville de Transylvanie.

Non, ce n'était pas comme cela.

Ceci est la même rivière, ces jours-ci a Gherla, la petite ville où la mère de ma grand-mère, Paula, s'est établie avec son mari après leur mariage.

Comme elle était la 13e enfant, il ne restait pas beaucoup pour son dot, et elle reçu de ses parents seulement un bout de terrain près de la rivière Petit Somes, qui coulait pas loin de leur maison de bout de ville.

Que faire?

Paula; née autour 1860, a reçu une éducation très différente des autres files de l'époque: elle a réussi a étudier avec le tuteur de ses frères, et avait appris tout et plus que ses frères.

Elle était curieuse et bonne étudiante et le tuteur lui a permis à venir étudier avec les frères, même a continué à l'enseigner après qu'ils ont grandit.

Paula s'était souvenu que l'orge se sent bien dans un tel environnement, près de la rivière et qu'on peut distiller de l'alcool a partir de l'orge.

Ils ont créé donc une distillerie près de la maison que son mari conduisait pendant qu'elle a eu sept enfants.

Hélas, leurs ainée, ma grande mère n'avait que 14 ans quand le mari de Paula est décédé.

Femme énergique, optimiste et courageuse, elle a prise l'entreprise dans ses mains tout en continuant a élever les enfants.
Little Somes River in Cluj-Napoca, Romania
Le petit Somes a Cluj près de la maison où j'ai grandi
A 92 ans, quand j'avais moi 12, et déjà depuis plus de vingt ans aveugle, elle tricotait sans cesse; assise dans son lit et me racontait des histoires sur sa vie et celle de toute la famille. Elle était toujours optimiste, curieuse de tout et assoiffée d'apprendre; pleine d'enthousiasme de ce qu'elle entendait à travers la radio près d'elle.

De tout mauvais, quelque chose de bonne sorte, terminait-elle toujours ses récits, tout en me transmettant l'histoire et la sagesse de mes ancêtres.

C'est une partie de récit que je vais raconter pendant la journée de film qu'on va tourner. Le reste est ce qui arriva quand les SS sont venu la prendre.

vendredi 15 avril 2011

Au marché du Bucarest


Photo prise il y a quelques années, retrouvé par quelqu'un ce matin.

Je suis en retards avec ma note aujourd'hui, je viens de passer quelques heures avec une fille sympa.

Originale de New Zeeland et a Londres depuis que je suis; c'est elle qui organise la prise des films courts de nos récits.

Bien sûr, on aura un producteur; un directeur; un équipe de filmage responsable du partie artistique aussi; et neuf entre nous.

Film de quelques minutes; le temps de raconter une histoire; mais tourné sur lieu; si j'ai comprise quelque part dehors et différent pour chacun de nous.

Un peu effrayant; mais la journée de tournage sera pour sure une nouvelle expérience intéressante.

Elle aura lieu bientôt.

Et moi, qui croyait me reposer maintenant pour deux semaines!

J'ai recu le vidéo tournée professionellement lors le gala de l'école de comédie, juste ma performance, mais assez impressionant à regarder sur mon télé, même si je n'ai pas réussi encore une fois la transferer ailleurs.

jeudi 14 avril 2011

Camden de nouveau

En mois du Mai, j'irai tous les weekends de nouveau dans ce cartier, près de la station de métro "Camden Town", un cartier colore de Londres. C'est dans une salle au dessus un petit bar noir dans un minuscule rue, mais tout près de la station.

Allez environ une heure, quand tout marche bien comme hier.

Le bus est arrive aussitôt, pas besoin d'attendre et les deux lignes de metro ont fonctionne,

Ce n'est pas toujours le cas, surtout le fin des semaines.

Le weekend, c'est jour de marche a Camden, je ne suis pas encore allee a son enorme marche ni a la marche des puces, le plus grand de Londres je crois, mais deja les rues environnants sont pleines des choses a vendre et des gens.

Et le metro est ferme a moitie, on ne peut pas l'utiliser pour partir entre certaines heures. J'espere que mon cours finira plus tard, sinon, je devrai marcher jusque prochaine station ou attendre un bus a venir.

Hier, j'ai rencontrée le Comedien, il a aussi ecrit un livre, qui va tenir le cours: très sympathique.

Comme tout ne peut pas etre toute bonne, la femme qui organise les cours me parait pour le moment plutot une sorcière,

Possible, seule;ent le sentiment d'une sorciere forte a l'autre. Il faut avoir de la force pour organiser, conduire, tenir les reins.

En contrepartie, 'ne vas jamais sur la stage quand il y a un client deja la!' m'a t-elle dit sévèrement, même si le client en question n'etait autre que mon copain, Steve, intéressé, lui aussi, par le cours et des effets comiques pour ses propres histoires, policiers.

En réponse, j'ai conte le nombre des fois qu'en parlant elle a dit 'Uhm' - 18! Non, pour autant qu'elle s'occupe de l'école a apprendre a faire des blagues en publique, elle n'a pas appris a parler sans Uhms. Encore.

A moi de voir si je peux faire une fois un numero comique avec pleines des uhms...

mercredi 13 avril 2011

Auto promotion


Oui, elle a gagnée, au concours de Londres, oui, elle a reçu cette belle trophée, mais en plus, elle n'a pas hwsitee de la montrer.

Poser.

Laisser trace de sa victoire. La celebrer.

L'autre gagnant, dans une autre catégorie a pose seulement force et même alors avec des filles copines ou ce qui voulait poser avec lui et tenant presque cache son trophe a lui.

Bonne leçon.

A la fin d'un récit, accepter avec grâce les auplauses de l'audience, lui rendre l'appréciation exprime avec grâce et sourire.

Des fois, ce m'est arrivée de presque m'enfuire a la fin, je me demande encore pourquoi.

Ce soir, encore une fois, je vais seulement pour assister, mais demain, rebelotte: je parle de nouveau dans un club d'un banc. Des gens sympa, j'espere reussir les faire rire.

mardi 12 avril 2011

Tribulations d'une dame naive


Jeudi je parlerai de nouveau pour sept minutes.

Différent public.

En fait, c'est le début des Tribulations d'une dame naïve, dans les méandres de Stand Up Comédie, et les cours qui préparent pour cela et les gens qui y vont dans les cours.

Je dis, avec humour, que la seule chose que j'ai appris, ou la plus importante et de dire des gros mots en Public.

Bien sûr, je ne les dirais jamais en privé!

Et jamais de la vie, privé ou public,  dans ma langue maternelle: hongrois!.

En fait, j'ai apprise tellement plus! Non seulement comment s'adapter à une audience, mais, surtout, de voir le monde et ce qui se passe avec moi avec nettement plus d'humour qu'avant.

Avec la photographie, j'ai appris a plus regarder autour. Voir les feuille étincelant dans le contre soleil le soir. Les détails des pétales des fleurs minuscules. Les expressions sur les visages des gens.

Avec mes récits personnelles, j'apprends davantage sur mon passé et mieux la comprendre.

Avec ces cours de comédie, je commence à comprendre comment transformer des ennuis en matériel pour humour!

lundi 11 avril 2011

Qui est cette femme?


Ci-contre quelques images mixés prises du vidéo des cinq minutes de comédie que j'ai jouée fin Mars.

Je voulais regarder, oui, j'ai tenu le microphone dans ma main gauche, sans réfléchir et l'oubliant presque.

C'était finalement; une bonne soirée, et j'ai réussi à faire réagir l'audience.

Par contre, hier après midi, je suis allée faire des courses - je me suis achetée une chouette petite téléphone rose portable, malgré les protestations de ma petite fille, qui n'aime pas le rose.

Pourquoi pas lilas?

Je n'aime pas lilas, en plus la choix était entre noir et rose. C'est tout.

On verra a la longue, mais au moins c'est petit, léger, et ne fait rien d'autre que téléphone. Et alors?

Ensuite, j'ai eu un choc horrible.

En attendant que ma petite fille essaye une robe mignonne d'été, j'ai aperçu soudain dans le miroir une femme grosse.

Cette horrible chose, ne peut pas être moi!

Je suis revenue a la maison épouvantée. Je ne me vois ainsi. Comment ai-je pu devenir ça en seulement deux années?

Je n'arrive toujours pas à la croire vraiment.

dimanche 10 avril 2011

Concours le Samedi


Deux qui n'ont pas besoin de la classe a laquelle j'ai assisté hier, sur le Charme.

Ils en ont.

Tant l'un que l'autre.

Et peut être, même moi.

Mon amie Stéphanie m'avait dit une fois qu'elle n'a pas résisté à mon charme. Charme, moi? Je n'y avais jamais pensé avant.

J'accepte les autres, et je me sens - oui, d'habitude - bien dans ma peaux. Il parait que cette attitude couvre une grande partie du charmeur. Je n'ai jamais réussi à charmer ceux que je voulais, alors la charme doit opérer tout seul, quand elle la veut.

Bonne conférence, récits personnelles intéressants dites avec drame et humour. Je suis revenue vers la maison avec dos qui heurtait au diable, mais ce matin je me sens bien de nouveau.

Avec le dos bien appuyée sur un coussin. Et a chaud.

J'ai mise sur ma blog de communication, mes 5 minutes de Comédie, pour ceux qui comprends anglais, bonne amusement. Je ne sais pas si j'aurais un jour le courage de dire des trucs comme cela en français, mais ce qui est absolument sure, jamais en hongrois, la langue de ma mère je ne dirais pas des gros mots! Même pas merde.

samedi 9 avril 2011

Tulips dans le soleil


Je ne suis pas sortie depuis la promenade autour de la maison.

Mais aujourd'hui, je serais toute la journée en "conférences" nord du Londres. Probablement, j'apprendrai quelque chose mais surement je vais rencontrer des anciens copains Toastmaster - et qui sait, même en fqire des autres.

Ces conférences et rencontres sont toujours une bonne occasion.

En plus, j'étais demandé à raconter une histoire a Citicorps club, où j'avais été pour quelque chose similaire il y a un mois.

C'est possible, qu'ils n"ont pas touvé rien d'autre, mais quand même mon histoire d'alors a dû leur plaire....

Avec tout cela, je fais aussi avancer mes manuels Toastmaster. Et hier, j'ai eu une visite, un autre fous comme moi de raconter. Encore davantage.

Il va en toute parties d'Angleterre pour raconter une heure entier des récits de son passé dans le Scotland Yard.

Il m'a dit que ce qui était le plus fantastique dans mon présentation dans le club Standup Comique, était mon contact avec l'audience. De début, à la fin, ils étaient avec moi. J'avais réussi à les conquérir; et tenir.

Je suis tombé amoureuse de l'audience il y a deux ans. C'est presque naturelle qu'il me le rend, non? Même s'il faut les conquérir de nouveau à chaque fois.

J'espère que je la réussirai jeudi encore.

vendredi 8 avril 2011

J'ai encore en moi


J'ai encore en moi quelque chose de cette fillette de 15 ans.

En la regardant, je reconnais des traits de ma petite fille, surtout sa facon de sourire et son regard.

Pourtant, j'ai l'impression qu'à douze qnd, elle est plus mature que j'étais à quinze.

Malgré la guerre et tout ce qui s'était passé et tout ce que j'avais surtout entendu après, malgré que j'ai étais obligée d'apprendre le roumain, et tout, il restait une grande nativité en moi.

J'ai l'impression d'en porter même à 77 ans (bientôt) les traces.

jeudi 7 avril 2011

Autour de mon immeuble


Hier, c'était une chaleur de l'été, et je suis sortie avec ma petite camera... autour de mon immeuble.

Je suis revenue, ravie et avec 99 images.

J'en ai mise une trentaines déjà sur l'internet, et, probablement, je vais lentement ajouter aussi les autres.

Cette fleur et ses couleurs, sont les plus près de mon coeur.

Ma grande mère en avait dans son jardin du haut de colline, où nous passions un mois d'été, dès que j'étais née et jusque j'avais 8 ans.

Je me rappelle de toutes les fleurs!

Pas de leur noms, mais leurs formes et couleurs.

J'ai mise à Argenteuil, dans le petit jardin devant la maison, quelques unes entre elles, celle-ci entre autres.

Argenteuil me manque aussi, les lilas et les fleurs de cerisiers probablement en fleurs ce matin.

En finissant la dernière biscotte que mes chers voisins m'ont envoyé la dernière fois, ce matin, je me suis transporter là dans mon imagination. Je suis très bien et heureuse ici, mais...

Ce n'est pas loin, Londres Paris, pourtant... je devrais vraiment trouver quelque part le temps d'y faire un saut! Visiter aussi mes amis blogeurs et lecteurs!

Je ne sais pas pourquoi, mais ce matin j'ai la nostalgie, et l'envie de m'en aller... quelque part. Retourner. Rencontrer. Me retrouver?

mercredi 6 avril 2011

La photo et l'aquarelle


Celle-ci est la photo prise a Deal dans le Kent, le petit bateaux sur laquelle j'avais retrouve mon nom.

Solange vient d'en faire une aquarelle et la publier.

Encore plus belle, que l'originale. Allez visiter son blog.

J'espère qu'elle ne sera pas fâche si je vous le montre,

J'étais si heureuse de la découvrir et admirer son travail.

http://grand-mere-sol.blogspot.com/

Un bateau de pèche, que le destin a mise la, dans le bord de la petite ville Hume, du Kent,  les mains de l'homme y ont surement contribue surement, pour qu'il soit la.

Je ne me suis demandée, moi, ce qu'il cherchait a cette place: il était la pour que je puis le photographier et Solange en faire une aquarelle!
Deal day_0127v d
Je ne sais pas laquelle j'aime mieux entre mes photos.

Et voici la route qui nous y a mene, au bout duquelle on peut, vaguement appercevoir le petit bateau, qui m'a oblige a continuer apres, sur les petits cailoux et malgre la pluie qui commencait,
Deal day_0124
Il y a ainsi des fois des choses qui nous attirent dans une direction, vers quelque chose, quelque part. Est-ce en nous? Est-ce destin? Je ne savais pas encore que "julie" m'attendrait au bout.

Si j'ose. Si je me lance. Si je continue.

mardi 5 avril 2011

Il y a deux ans

Area Competition_0064C'était il y a deux ans.

Je ne savais pas où je vais mettre mes pieds, mais après les mois de Artists Way, j'étais prêtes aux nouvelles aventures;

Ci contre, Vivienne, qui est fière d'être une Toastmaster et m'a demandé samedi de prendre une photo d'elle près de notre drapeaux.

Hier, elle est venue, spéciellement chez moi, pour une photo avec le prix qu'elle a reçu pour avoir parlé deux minutes, impromptu.

Elle est a TM presque depuis autant que moi, mais a deux grande filles, toute seule, a charge. Elle avance aussi, même si lentement.

Je viens de relire le cahier "trois pages telle qu'elles arrivent" d'il y a deux ans.

La première fois a Toastmasters, début Février, j'ai parlé de voyage. La deuxième fois, il ne m'ont demandé à parler qu'à la fin, mais j'avais réussi à les faire rire. J'étais enchantée.

Par la suite, j'ai oublié comment c'est agréable de faire rire, cela me revient maintenant. Avec mon discours, deux ans après mon premier projet, dit a la même club en Croydon, jeudi dernier, j'ai réussi a faire rire pas mal l'audience. De nouveau. Et j'ai mesurée, le chemin parcouru depuis deux ans. Pas si mal! J'ai osé, j'ai risqué, j'ai eu des hauts et des bas, mais j'ai appris pas mal.

J'ai fait des progrès relative à moi même.

Et je suis revenue, en cercle, j'essaye de faire rire de nouveau, mais cette fois, encore plus consciemment.

lundi 4 avril 2011

Vedettes d'autrefois

"besame mucho"  par Dalida, quelle présence de scène et mouvements et voix!


je suis malade - dalida / serge lama


Quelle vie perdue en se lançant dans un moment de déserpoir de sa fenêtre de sa maison forteresse du butte montmartre! Je n'habitais pas loin de Dalida a l'époque, et par la suite, je suis allée souvent par là, en contemplant les hauts murs et en me disant: vivre cela vaut la peine, n'importe quelle peine et mauvais période on passe.

des meilleurs jours viendront!

Ne pas s'arrêter quand tout parait grise ou devient noir et tout l'avenir est en brume!

Je ne sais pas bien pourquoi, mais pour moi, c'est les anciennes mélodies mélancoliques qui sont toujours m'allant directement au cœur, sans pour autant regretter ce qui c'était déjà envolée, juste la nostalgie. Et des leçons a en tirer.

dimanche 3 avril 2011

Celine Dion "Pour toi"

C'est interessant, une chanson, mélodie connue, avec un text différente et en plus, une bonne chanteuse en plus1 je viens la découvrir.

samedi 2 avril 2011

Le point de vue

Blackheath Heath (40)Que c'était passée dans ma vie?

Comment je peux la regarder autrement?

Que puis-je en tirer?

Je suis en train d'apprendre pas mal, en lisant des livres sur la comédie et comment "faire" de l'humour.

En plus, je regards des choses, me demandant, "comment je puis voir son humour?

Bon, mon PC ne me laisse plus écrire un seul paragraphe sans sauter par où il veux, je n'y voir de l'humour, cela commence à m'énerver sérieusement.

A part de cela, je vous ai parlé de mon boss qui s'est comporté longtemps très mal avec moi. Je pensais, enfin en Juillet, quand on créé un nouveau comité, j'en serai débarrassée. Probablement, je serai moi, le "boss" et prendra des décisions importants pour le club, mais surtout, il ne serai plus là pour pouvoir m'embêter. Ha ha ha.

Je viens d'apprendre, qu'il y a des chances, 50 pour cent! qu'il devient celui qui est responsable de cinq clubs, y compris le mien... J'essaie de voir son côté comique et comment je peux la raconter dans un club comique a l'audience. Surement, il y a des moyens! Tout dépend comment on tourne les phrases.

En tout cas, il aura d'autre clubs et leurs présidents à embêter, pas seulement celui où je serai responsable. En plus, il y a encore le 50% et, peut être, bien, qu'il a changé subitement, et a appris a diriger autrement qu'avec déclaration forcés et en heurtant les gens.

Je resterai une éternelle optimiste.

Et, en plus, maintenant, non seulement je pense "quelle histoire je peux en tirer" mais aussi "quelle blague..."

vendredi 1 avril 2011

Après deux ans


je suis revenue, après deux ans, dans le club où j'ai commencée.

Il y a deux ans, dans le club de Croydon, j'ai parlé la première fois en public. Hier, en parlant de nouveau, au même club, j'ai pu mesurer la distance.

Oui, j'ai fait un long chemin!

Mes pas m"ont porté a des endroits divers, et le chemin n'est pas encore fini, mais, j'ai appris sur le chamsin, et vécue pas mal.

J'ai mieux mesuré hier, en revenant là, où j'ai commencé.

En fait, hier, il s'agissait d'un concours où tous figurant sur la photo ont participé, pas de moi, qui été seulement "cible' utilisé dans la deuxième partie par quatre, pour parler de l'impression que mes paroles ont provoqués.

Bien sûr aussi, j'aurais pu mieux faire.

Je le sais. Ah oui, je sais mieux que eux, tous, tout ce que j'aurais pu faire en plus! ou autrement.

Mais justement, le fait que je sais maintenant mieux juger, et déjà la preuve que j'ai parcouru un long chemin.